Ecoutez Radio Sputnik
    Une maison détruite à Sanaa, image d'illustration

    Au moins 68 civils tués par des raids aériens de la coalition arabe au Yémen

    © REUTERS / Khaled Abdullah
    International
    URL courte
    0 18

    Soixante-huit civils ont été tués au Yémen dans la seule journée de mardi dans deux raids aériens de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite qui intervient militairement dans ce pays contre les rebelles Houthis, a indiqué jeudi l'ONU.

    La première frappe a touché "un marché populaire très fréquenté" dans la province de Taëz (sud-ouest) tuant 54 civils dont huit enfants, a indiqué le coordinateur humanitaire de l'ONU au Yémen, Jamie McGoldrick, dans un communiqué. Le deuxième bombardement a tué 14 personnes de la même famille dans la province de Hodeida au bord de la mer Rouge, a-t-il précisé.

    La coalition menée par Ryad est intervenue en mars 2015 dans le conflit yéménite pour stopper l'avancée des Houthis, soutenus par l'Iran, qui avaient conquis de vastes régions du pays, dont la capitale, qu'ils contrôlent toujours.

    La guerre qui a déjà fait plus de 8.750 morts dont de nombreux civils a transformé le Yémen dans le théâtre de la «pire crise humanitaire au monde», selon l'Onu.

    Le lundi 11 décembre, le coordinateur humanitaire de l'Onu au Yémen, Jamie McGoldrick, a déclaré que 8,4 millions de personnes étaient directement menacées par la famine.

     

    Lire aussi:

    Yémen: 28 rebelles houthis tués dans de nouveaux raids de la coalition arabe
    La coalition arabe bombarde un marché au Yémen, de nombreuses victimes
    Après une frappe sur le Yémen, l'Arabie saoudite accusée de «mépriser» la vie humaine
    Tags:
    frappe aérienne, raid, morts, Yémen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik