Ecoutez Radio Sputnik
    Sergueï Riabkov

    Le bouclier antimissile US déployé au Japon ne sera pas sans effet sur la défense russe

    © Sputnik . Valeriy Melnikov
    International
    URL courte
    7351

    Le déploiement de systèmes de missiles sol-air américains sur le territoire japonais, capables de devenir des armes offensives, constituera une nouvelle donne pour les militaires russes.

    La Russie tiendra compte du déploiement des systèmes de DCA américains au Japon lors de sa planification militaire, a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

    Selon lui, le Japon est depuis longtemps impliqué dans le déploiement du segment asiatique du bouclier antimissile américain.

    «C'est-à-dire que les systèmes de DCA déployés sur le territoire japonais sont techniquement identiques à ceux utilisés aux États-Unis. Surtout, ils sont identiques aux systèmes capables de tirer tant des missiles intercepteurs que des missiles de croisière de courte et moyenne portée», a expliqué le diplomate.

    «Le fait que des systèmes analogues puissent être déployés aux frontières est de la Russie crée pour nous une situation nouvelle que nous sommes obligés de prendre en compte lors de notre planification miliaire. Nous appelons une fois de plus nos collèges japonais à réfléchir pour savoir s'il est dans leur intérêt de devenir des participants à la violation du Traité sur les missiles à courte et moyenne portée», a souligné le vice-ministre.

    Auparavant, le gouvernement japonais avait décidé de déployer les systèmes de missiles sol-air Aegis Ashore afin de protéger ses citoyens contre une menace d'attaque de missiles balistiques nord-coréens.

    Lire aussi:

    Tokyo s’arme contre Pyongyang, Moscou préoccupé
    Bouclier antimissile US déployé au Japon: qui est aux commandes?
    Le Japon ne compte plus sur les USA et commence à s'armer
    Tags:
    bouclier antimissile, Aegis Ashore, Sergueï Riabkov, Japon, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik