International
URL courte
121
S'abonner

Pour des raisons qui non sont pas encore connues, l'état d'urgence a été décrété samedi dans deux États soudanais par le président du pays, écrit l'AFP.

Le président soudanais Omar el-Béchir a instauré samedi l'état d'urgence dans deux États du Soudan non touchés par les conflits, l'un dans le centre du pays et l'autre dans l'est à la frontière avec l'Érythrée, écrit l'AFP se reportant à un média officiel.

M. Béchir «a publié samedi un décret présidentiel proclamant l'état d'urgence dans les Etats du Kordofan-Nord et de Kassala pour une durée de six mois», a indiqué l'agence de presse officielle SUNA, sans mentionner les raisons pour lesquelles cette décision avait été prise.

L'état d'urgence est déjà en vigueur dans sept autres États en conflit: les cinq États du Darfour où le gouvernement combat les rebelles depuis 2003, ainsi que le Kordofan-Sud et le Nil Bleu, où un conflit oppose le gouvernement aux rebelles du Mouvement populaire de libération du Soudan (SPLM) depuis 2011.

En vertu de la Constitution soudanaise de 2005, le président peut déclarer l'état d'urgence par un décret présidentiel qui est soumis au Parlement dans les deux semaines qui suivent pour approbation.

Lire aussi:

Ce que l’on sait du conducteur de la voiture folle qui a fait 30 blessés en Allemagne
Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Expulsée d’un sauna à cause de son maillot de bain jugé «inapproprié», elle soupçonne une autre raison – photo
Tags:
état d'urgence, Omar el-Béchir, Soudan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook