International
URL courte
111126
S'abonner

Des archéologues israéliens ont découvert un sceau datant de la période du 1er Temple, il y a environ 2.700 ans, qui appartenait au «ministre de la ville». Ceci indiquerait qu’il existait un poste administratif ou politique élevé équivalent à un gouverneur.

Un sceau vieux de 2.700 ans a été découvert à Jérusalem, ont annoncé l'Autorité des antiquités (AAI) et le Fonds du patrimoine du Kotel israéliens.

La pièce découverte sur l'esplanade du Mur est en étain, et mesure environ 1,5 cm de diamètre. Elle présente deux hommes sur une face et une inscription en hébreu ancien sur l'autre indiquant «ministre de la ville».

Selon Shlomir Wechsler-Bedolah, citée par LPH info, responsable des fouilles sur l'esplanade du Mur, il s'agit probablement d'un sceau au nom du «ministre de Jérusalem», avec lequel ce dernier tamponnait ses courriers. Mais surtout, elle y voit une confirmation des thèses selon lesquelles il existait à l'époque du 1er Temple un poste de «ministre de Jérusalem» comme le mentionnent le Livre des Rois et le Livre des Chroniques dans la Bible. Ce ministre était nommé par le roi d'Israël.

L'annonce de l'Autorité des antiquités d'Israël intervient plusieurs semaines après que le Président américain Donald Trump a reconnu Jérusalem comme capitale d'Israël, une décision qui a annulé une politique vieille de plusieurs décennies sur le statut de la ville et suscité des protestations palestiniennes et des préoccupations internationales.

Lire aussi:

Dérives sectaires et crise sanitaire: «Avec l’apparition du Covid-19, la médecine alternative a flambé»
L'Australie va indemniser certains membres de la «génération volée»
Le fils du chah d'Iran exhorte l'Occident à donner le coup de grâce à la République islamique
Tags:
Israël, Jérusalem, Autorité des antiquités d'Israël, Fonds du patrimoine du Kotel, archéologie, découverte, sceau
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook