Ecoutez Radio Sputnik
    Ahed Tamimi

    Douze chefs d’inculpation requis contre la nouvelle figure de proue palestinienne

    © AFP 2019 Ahmad Gharabli
    International
    URL courte
    46735
    S'abonner

    Douze chefs d’inculpation ont été requis contre Ahed Tamimi, une jeune Palestinienne arrêtée le 20 décembre suite à la diffusion d’une vidéo dans laquelle on la voit bousculer des soldats israéliens.

    Le tribunal militaire d'Ofer, en Cisjordanie, a inculpé dimanche la Palestinienne Ahed Tamimi ayant publié sur les réseaux sociaux la vidéo virale la montant en train de frapper avec sa cousine des soldats israéliens.

    Comme l'a ensuite précisé son avocate, citée par l'AFP, le procureur d'un tribunal militaire israélien a requis 12 chefs d'inculpation contre cette jeune de 16 ans devenue au cours de ces derniers jours une véritable figure de proue palestinienne.

    La source précise que les chefs d'inculpation concernent l'incident montré dans la vidéo et survenu le 15 décembre non loin de Ramallah, ainsi que cinq autres incidents dans lesquelles Ahed Tamimi a été impliquée l'an dernier.

    Nour Tamimi, sa cousine, et Nariman Tamimi, sa mère, qui apparaissent aussi sur la vidéo, sont également détenues. Elles devraient comparaître plus tard dans la journée de lundi devant le même tribunal, où le parquet pourrait annoncer son intention de porter plainte.

    Sur la vidéo filmée avec un téléphone portable le 15 décembre dans le village de Nabi Saleh près de Ramallah, les deux jeunes femmes se sont approcher de deux soldats israéliens appuyés sur un muret, les ont bousculés, puis leur ont donné des coups de pied, de poing et des gifles.

    C'est à ce moment que la mère d'Ahed est arrivée et s'est interposée entre les filles et les soldats en essayant de repousser ces derniers de la cour de sa maison. Pendant l'altercation, les soldats ont su garder leur calme avant de s'éloigner à reculons.

    Des proches de la famille Tamimi ont expliqué que les soldats avaient été pris à partie à cause des tensions créées par des heurts en cours au même moment à Nabi Saleh. Ils ont invoqué la colère suscitée par la présence de soldats jusque dans la cour des maisons.

    Lire aussi:

    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    PSG - Galatasaray: des heurts près du Parc des Princes, un blessé - vidéos
    «On va durcir»: le plan d’action des policiers après les annonces de Philippe - vidéos
    Tags:
    viral, inculpation, vidéo, Cisjordanie, Palestine, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik