Ecoutez Radio Sputnik
    le drapeau du parti kurde PYD

    Le PYD ne participerait pas au Congrès pour le dialogue national syrien à Sotchi

    © AFP 2018 Delil Souleiman
    International
    URL courte
    198

    Le Parti de l'union démocratique (PYD) et les milices kurdes YPG, son aile militaire, n’ont pas été invités au Congrès pour le dialogue national syrien qui est prévu à Sotchi les 29 et 30 janvier et ce, à cause de l’opposition de la Turquie et de l’Iran, a déclaré à Sputnik Kawa Azizi, chef du Conseil national des Kurdes syriens (ENKS).

    À ce jour, 23 représentants kurdes ont été invités à participer aux travaux du Congrès pour le dialogue national syrien qui doit se dérouler à Sotchi les 29 et 30 janvier prochains, mais le Parti de l'union démocratique (PYD) et les milices kurdes YPG, son aile militaire, qu'Ankara considère comme une filiale du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) n'y participeront pas à cause de la position de la Turquie et de l'Iran, a annoncé Kawa Azizi à Sputnik.

    «Nous n'avons pas encore reçu d'invitation, mais, une fois invités, nous ne manquerons pas d'y participer», a indiqué l'interlocuteur de l'agence, ajoutant qu'il n'y avait pas non plus parmi les invités au congrès d'Unités de protection de la femme (YPJ), branche féminine des YPG.

    M.Azizi a souligné que le Conseil national des Kurdes syriens attachait une grande importance à la future rencontre de Sotchi.

    «Ce Congrès aura une immense portée car il pourra apporter une grande contribution à la résolution de la crise syrienne. Nous attachons une très grande importance à ce forum qui sera tenu à Sotchi à l'initiative de la Russie», a résumé l'interlocuteur de Sputnik.

    L'organisation du Congrès pour le dialogue national syrien à Sotchi a été proposée l'année dernière par le Président russe Vladimir Poutine. Tous les groupes confessionnels et ethniques syriens ont été invités à y participer, tout comme les oppositions intérieures et extérieures, les représentants du gouvernement syrien et les observateurs de l'Onu, de la Croix-Rouge et de l'Organisation mondiale de la santé. Une commission chargée de l'élaboration de la nouvelle Constitution du pays pourrait être créée lors de cette rencontre qui aurait dû avoir lieu le 18 novembre ou le 2 décembre, mais a finalement été reportée à début 2018.

    Lire aussi:

    Conseil national des Kurdes syriens: «La Russie nous a invités au Congrès de Sotchi»
    Syrie: les troupes US ne doivent pas rester dans «un pays souverain sans son accord»
    Congrès syrien à Sotchi: les Kurdes se déclarent partants
    Tags:
    invitation, résolution, crise, rencontre, congrès, Kurdes, Sputnik, Conseil national des Kurdes syriens (ENKS), Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), YPJ, Unités de protection populaire kurdes (YPG), Parti de l'Union démocratique (PYD) kurde syrien, Kawa Azizi, Vladimir Poutine, Turquie, Iran, Sotchi, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik