International
URL courte
413
S'abonner

Au moins 14 personnes qui revenaient dans la nuit de dimanche à lundi d'une messe de minuit célébrée à Port Harcourt, dans le sud du Nigeria, ont été tuées par des hommes armés.

Une fusillade a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi dans la ville d'Omoku, à environ 90 kilomètres de Port Harcourt, grand centre pétrolier et capitale de l'Etat de Rivers, relatent les médias locaux.

«Quatorze personnes sont mortes sur place et 12 autres, blessées par balles, ont été transportées à l'hôpital et reçoivent des soins», a déclaré un policier sous couvert de l'anonymat.

«Les hommes armés ont ouvert le feu sur un groupe de fidèles vers minuit et demie», a déclaré à l'AFP Ugochi Olugbo, parent de l'une des personnes qui ont été tuées.

«Une chasse à l'homme a été lancée afin que ces bandits soient arrêtés et jugés», a déclaré Nnamdi Omoni, responsable de la communication de la police de l'Etat de Rivers. Il a précisé que le nombre des victimes n'était pas encore confirmé officiellement.

La pauvreté règne dans l'Etat de Rivers malgré les richesses générées par la production du pétrole. Plusieurs bandes criminelles puissantes y sont actives et se livrent souvent à de violentes guerres pour le contrôle de territoires.

Lire aussi:

Guy Georges pourrait être remis en liberté sous peu malgré ses nombreux viols et meurtres
«Sputnik V»: Poutine annonce l'enregistrement du premier vaccin contre le Covid-19 en Russie
Un incendie «d'une rare intensité» dans un immeuble de Vincennes, deux morts – images
Tags:
fusillade, messe, Nigeria
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook