International
URL courte
8322
S'abonner

Le ministère pakistanais des Affaires étrangères a convoqué l’ambassadeur américain suite à la critique virulente de Donald Trump à l’égard du Pakistan qu’il a exprimée le 1er janvier sur Twitter.

Le ministère pakistanais des Affaires étrangères a convoqué l'ambassadeur américain après que Donald Trump a critiqué Islamabad sur sa page Twitter, fait savoir le journal local News International.

Selon les médias, David Hale, ambassadeur des États-Unis au Pakistan, a été convoqué lundi soir au ministère des Affaires étrangères suite aux «accusations infondées» du Président Trump à l'égard du Pakistan.

Auparavant Donald Trump avait écrit sur Twitter que les États-Unis avaient accordé une aide financière au Pakistan qui s'abstenait toutefois de contribuer à la lutte contre le terrorisme en donnant «refuge aux terroristes […] en Afghanistan».

Selon la chaîne de télévision Fox News, citant un membre du Conseil de sécurité nationale des États-Unis, les autorités américaines ont décidé de geler l'allocation au Pakistan de 255 millions de dollars pour la lutte contre le terrorisme. Il a également précisé que l'administration Trump continuerait à «évaluer le niveau de la coopération avec le Pakistan».

Lire aussi:

L’Armée de l’air d’un pays maghrébin classée première puissance en Afrique par Military Watch Magazine
Un astéroïde frôlera la Terre en septembre, passant cinq fois plus près que la Lune, avertit la NASA
Un homme désigné comme l'un des agresseurs du chauffeur de bus à Bayonne porte plainte
Tags:
déclaration, ambassadeur, lutte antiterroriste, aide financière, terrorisme, Donald Trump, Pakistan, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook