Ecoutez Radio Sputnik
    Jérusalem

    A-t-on le droit d’être neutre sur le statut de Jérusalem… sans boycotter la Russie?

    © REUTERS / Ammar Awad
    International
    URL courte
    Les États-Unis reconnaissent Jérusalem comme capitale d'Israël (75)
    10210

    Un rabbin orthodoxe américain a appelé à boycotter la chanteuse néozélandaise Lorde qui a décidé de ne pas se produire à Tel Aviv, mais a conservé dans son calendrier deux concerts en Russie.

    Motivée par l'appel à la neutralité lancé par ses fans aussi bien israéliens que palestiniens, la décision de la chanteuse néozélandaise Lorde d'annuler son prochain concert à Tel Aviv semble avoir particulièrement vexé le rabbin américain Shmuley Boteach. Mais ce qui a aussi suscité l'indignation du rabbin, qui l'a accusée d'antisémitisme, est qu'elle n'a pas annulé ses concerts en Russie.

    «Allons boycotter les boycotteurs et dire à Lorde et à ses suiveurs-fanatiques qu'au XXIe siècle il n'y a pas de place pour la haine à l'encontre des juifs», indique l'annonce parue dans le Washington Post et payée aux moyens de fonds collectés sur la plateforme GoFundMe par le Réseau des valeurs mondiales de Shmuley Boteach.

    Réalisée en noir et blanc et occupant une page entière du quotidien, l'annonce comprend une photo de la chanteuse Lorde avec en arrière-plan d'un côté des déplacés qui portent des enfants dans leurs bras dans une ville détruite et de l'autre côté, une construction arborant deux drapeaux israéliens.

    Et de pointer que l'artiste n'avait pas annulé ses concerts en Russie, pays qui, rappelle-t-il, soutient les autorités syriennes.

    Plus tôt, deux fans de Lorde, une Israélienne et une autre Palestinienne, avaient adressé une lettre ouverte à la chanteuse, la priant d'annuler son concert en Israël. Selon elles, les autorités israéliennes pourraient qualifier la prestation de Lorde à Tel Aviv de soutien accordé à leur politique envers la Palestine et à leur position sur la question du statut de Jérusalem, même si Lorde elle-même ne s'exprime pas là-dessus.

    Plusieurs musiciens, à leur tour, ont rédigé leur propre lettre, dans laquelle ils affirment avoir été déçus par l'annulation du concert de Lorde en Israël. D'après eux, les artistes doivent être libres de toute position politique d'autrui, alors qu'un tel boycott ne contribue pas au dialogue entre les deux parties.

    Dossier:
    Les États-Unis reconnaissent Jérusalem comme capitale d'Israël (75)

    Lire aussi:

    Une présentatrice de la BBC a déclaré une «guerre de l’information» à la Russie
    Un certain «Lord Voldemort» arrêté pour extorsion à Singapour
    Un commentateur de CNN viré après un slogan nazi
    Tags:
    rabbin, boycott, Jérusalem, Tel Aviv, Palestine, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik