International
URL courte
29290
S'abonner

La Bretonne Émilie König, la Française de Daech la plus recherchée par les services de renseignements est la première femme inscrite par les États-Unis sur la liste noire des terroristes internationaux. Elle a été arrêtée en Syrie par les forces kurdes.

Selon une information de RMC, Emilie König, la Française de Daech la plus recherchée des services de renseignement français mais aussi étrangers, serait aujourd'hui détenue dans un camp de déplacés géré par les Kurdes près d'Hassaké, non loin de la frontière turco-syrienne.

Elle avait rejoint la Syrie à l'été 2012. En septembre 2015, elle a été la première femme à être inscrite par les États-Unis sur la liste noire des terroristes.

Pendant des années, elle a été l'une des recruteuses les plus actives de Daech. Elle est soupçonnée d'avoir notamment incité certains de ses proches en France à commettre des actions violentes. Depuis la Syrie, elle diffusait également des vidéos de propagande appelant au djihad armé.

Elle aurait attiré plus de 200 Françaises dans les rangs de Daech.

Dans le camp, la recruteuse est retenue avec ses trois enfants nés en Syrie. La mère de la recruteuse s'est adressée à Jean-Yves le Drian lui demandant de participer au rapatriement de sa fille qui demandait pardon «à sa famille, à ses amis et à son pays». 

Lire aussi:

Un policier a mortellement neutralisé un automobiliste à Marseille
«Une menace pour la démocratie»: Emmanuel Macron s’insurge contre les anti-pass sanitaire
Didier Raoult propose de se mettre de la vaseline dans le nez pour contrer le Covid-19
Le fils du chah d'Iran exhorte l'Occident à donner le coup de grâce à la République islamique
Tags:
Syrie, Daech, recruteur
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook