International
URL courte
5113
S'abonner

Quelques centaines de personnes sont sorties dans les rues en Iran ce mercredi pour protester contre des violences qui ont eu lieu lors des manifestations que le pays a connu ces derniers jours.

Des protestations contre des violences lors des manifestations se tiennent ce mercredi dans quelques villes iraniennes, dont Ahvaz, Bouchehr, Ilam, Khorramabad, a rapporté la chaîne de télévision Press TV.

​Le nombre exact de manifestants n'a pas été communiqué.

Au moins 21 personnes ont été tuées dans des violences en Iran, dont deux membres des forces de sécurité. Plus de 450 protestataires ont été arrêtés à Téhéran au cours des derniers jours et des centaines d'autres ont été placés en détention dans d'autres villes, a précisé l'agence Reuters.

Plusieurs villes iraniennes ont connu, au cours de ces derniers jours, des mouvements de protestation. Certains meetings ont dégénéré, précisent les médias locaux, soulignant que 20 personnes ont trouvé la mort dans le pays, dont au moins un représentant des forces de l'ordre. De plus, près de 450 personnes ont été arrêtées à Téhéran, selon la police locale.

Commentant dimanche la situation dans le pays, le Président Hassan Rohani avait souligné que manifester était un droit constitutionnel du peuple, mais a mis en garde contre les violences. Lundi, il a en outre indiqué que les manifestations étaient aussi bien provoquées de l'extérieur que par des problèmes internes.

Lire aussi:

L’Égypte a besoin d’armes, la France répondra-t-elle présente?
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
Assassinat du général Soleimani: «les Américains se prennent pour les maîtres du monde», selon Tahhan
Une fillette de 3 ans étranglée par sa mère de 19 ans en train de hurler «Jésus de Nazareth»
Tags:
violences, manifestation, protestations, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook