International
URL courte
717
S'abonner

Trois tirs de roquettes palestiniennes ont été enregistrés en Israël, pour la deuxième fois depuis début janvier. Ces tirs sont devenus plus fréquents après la reconnaissance par le Président américain Donald Trump de Jérusalem comme capitale de l'État hébreu.

Une roquette palestinienne tirée depuis la bande de Gaza est tombée sur le territoire israélien, a annoncé mercredi Tsahal.

«À la suite d'une alarme au Conseil régional d'Eshkol, une roquette a été repérée dans le Sinaï. Aucune chute n'a été enregistrée. Il n'y a pas eu de victimes et aucun dégât n'a été causé», a indiqué l'armée dans un message sur Twitter.

La roquette​ serait tombée près de la ville balnéaire israélienne d'Ashkelon.

Peu de temps après, deux autres roquettes visant une région déserte d'Israël ont été repérées par l'armée.

​Il s'agit du deuxième tir de roquette palestinienne visant Israël en deux jours. Ces tirs sont devenus plus fréquents après la reconnaissance par le Président américain Donald Trump de Jérusalem comme capitale de l'État hébreu. Israël rejette la responsabilité des tirs sur le mouvement islamiste Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza.

Lire aussi:

Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Christine Lagarde précise comment la crise va «changer profondément» les économies
Tags:
tir de roquettes, roquettes, Armée de Défense d'Israël, Hamas, Ashkelon, Bande de Gaza, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook