Ecoutez Radio Sputnik
    Irak (archives)

    La milice irakienne renforce les lignes de défense à la frontière syrienne

    © REUTERS/ Suhaib Salem
    International
    URL courte
    2121

    Bien que l’organisation terroriste Daech ait été officiellement battue en Irak, des terroristes pourraient encore menacer le pays. Face à cette menace, la milice irakienne renforce la frontière irako-syrienne.

    Des ingénieurs militaires de la milice irakienne ont entamé la réparation d'ouvrages de fortification à la frontière syrienne pour protéger leur pays de l'intervention de terroristes de Daech, lit-on sur le site Web de la milice.

    Il s'agit d'un tronçon de 120 km, selon le directeur Zulfiqar al-Aridi, directeur technique de l'unité d'ingénierie de la milice.

    Les ingénieurs militaires ont renforcé les points d'appui, les postes de contrôle de la milice et d'autres formations armées de la région frontalière afin d'empêcher l'intervention de terroristes de Daech.

    Début décembre, le Premier ministre irakien Haïdar al-Abadi a annoncé la victoire finale dans la guerre contre Daech et la reprise de l'intégralité de la frontière avec la Syrie. Les djihadistes de Daech s'étaient emparés en 2014 de vastes territoires en Irak, dont la deuxième plus grande ville du pays, Mossoul. En 2017, les terroristes ont été chassés de Mossoul à l'issue d'une opération militaire de grande ampleur, ce qui a précipité la chute de leur «califat» autoproclamé.

    Selon la coalition internationale menée par les États-Unis, un millier de terroristes de Daech restent encore en Syrie et en Irak.

    Lire aussi:

    L'Irak proclame la victoire sur Daech à Mossoul
    Onu: Mossoul risque de devenir le théâtre d’une terrible catastrophe humanitaire
    Libération de Mossoul: Trump promet d’anéantir Daech
    Tags:
    terrorisme, milice, Etat islamique, Zulfiqar al-Aridi, Irak, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik