Ecoutez Radio Sputnik
    Une vue de Vénice, Italie

    Des diamants des Grands Moghols volés au palais des Doges de Venise

    © AFP 2018 MARCO BERTORELLO
    International
    URL courte
    0 54

    À Venise, des voleurs ont réussi à dérober des bijoux présentés à l’exposition tenue dans le palais des Doges et dont la valeur est estimée à des millions d’euros, d’après le journal La Repubblica.

    Des voleurs non identifiés ont dérobé plusieurs merveilles d’une exposition de bijoux indiens dans le palais des Doges, à Venise. Le montant total du butin pourrait atteindre des millions d’euros.

    D’après la police de la ville, le cambriolage a eu lieu mercredi matin. Des caméras de surveillance ont enregistré deux malfaiteurs qui ont réussi à ouvrir une vitrine puis à se cacher malgré l’alarme qui s’était déclenchée.

    Le vol a eu lieu le dernier jour de l’exposition où 270 bijoux de l’époque des Grands Moghols appartenant à une collection privée d’Hamad Ben Abdallah Al-Thani, cousin de l'émir du Qatar, ont été présentés.

    Le journal La Repubblica, se référant à des sources policières, a indiqué que les malfaiteurs avaient volé une broche et deux boucles d’oreilles. La valeur déclarée s’élève à 30.000 euros, mais le prix réel pourrait atteindre plusieurs millions d’euros.

    Le chef du bureau de police de Venise a déclaré qu’il avait l’intention de découvrir pourquoi la vitrine avec les bijoux avait été ouverte si facilement et pourquoi l’alarme s’était déclenchée en retard. 

    Des experts romains ont été appelés pour élucider toutes les circonstances du vol médiatisé. De leur côté, les organisateurs de l’exposition ont envoyé des photos des bijoux dérobés à Londres pour une évaluation plus précise.

    Lire aussi:

    Des bijoux vieux de 2.000 ans saisis en Crimée lors d'une vente illégale
    Paris: ils percent le mur d'un diamantaire et volent 2 M EUR de bijoux
    Vol à main armée au Ritz à Paris, un butin de près de 4,5 millions d'euros
    Tags:
    caméras de surveillance, cambriolage, bijoux, police, Abdallah al-Thani, Qatar, Venise, Italie, Londres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik