International
URL courte
1314
S'abonner

La coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite a coupé la principale voie d’approvisionnement des Houthis, annonce l’agence d’informations émiratie WAM.

Selon l'agence d'informations WAM, la coalition internationale dirigée par l'Arabie saoudite a coupé la voie d'approvisionnement des rebelles houthis entre les villes de Taîz et de Hodeida, au Yémen.

Une source au sein des forces armées des Émirats arabes unis a ajouté que plusieurs dizaines de Houthis avaient été tués au cours de l'opération.

Depuis 2014, le Yémen est en proie à un conflit armé opposant d'une part les rebelles houthis et les militaires loyaux à l'ex-Président Ali Abdallah Saleh tué le 4 décembre dernier et de l'autre part les forces gouvernementales et les milices populaires soutenant le Président en exercice Abd Rabbo Mansour Hadi.

Les rebelles contrôlent le nord du pays et la capitale Sanaa où ils ont mis en place leurs propres organes de pouvoir. La coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite effectue depuis mars 2015 des raids sur les zones contrôlées par les rebelles houthis. Le conflit au Yémen a fait plus de 10.000 morts, dont environ la moitié de civils, selon l'Onu.

Lire aussi:

Covid-19, en continu: la France n’est pas «encore au pic épidémique», prévient Véran
Quand La Poste cachait un immense stock de masques en période de pandémie
«C'est n'importe quoi!»: l’exécutif nie les dates du déconfinement annoncées en direct par Hanouna
Tags:
Houthis, Abd Rabbo Mansour Hadi, Ali Abdallah Saleh, Taïz, Arabie Saoudite, Hodeida, Yémen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook