International
URL courte
240
S'abonner

Les militaires sud-coréens n’observent pas d’indices directs attestant que la Corée du Nord préparerait un nouveau test de missile, a déclaré le porte-parole du Comité des chefs d’état-major interarmées (JCS) de la Corée du Sud, le colonel Roh Jae-cheon, lors d’un point de presse.

Le porte-parole du Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS) de la Corée du Sud, le colonel Roh Jae-cheon, a commenté lors du briefing une éventuelle préparation de Pyongyang à un nouveau test de missile balistique intercontinental.

«Ces informations ne sont pas confirmées», a-t-il souligné ajoutant toutefois que de pareilles actions ne pourraient pas être exclues à l'avenir.

Roh Jae-cheon a également rappelé que des militaires sud-coréens et américains effectuaient une surveillance permanente de la situation en Corée du Nord.

Auparavant, la représentante permanente des États-Unis auprès de l'Onu, Nikki Haley a déclaré que Pyongyang préparerait un nouveau test de missile avant d'ajouter que Washington ne reconnaitra jamais le statut nucléaire de la Corée du Nord.

Pour rappel, la Corée du Sud a proposé mardi de tenir des discussions de haut niveau avec Pyongyang le 9 janvier, afin d'améliorer les relations intercoréennes.

L'intention de Séoul a été provoquée par la récente déclaration du numéro un nord-coréen Kim Jong-un qui a donné le premier signe d'une possible participation aux Jeux olympiques d'hiver en Corée du Sud, en dépit des tensions suscitées par ses ambitions nucléaires.

Lire aussi:

Rouée de coups et laissée nue en pleine nuit au bord de la route
Joe Biden commente la lettre laissée par Donald Trump dans le Bureau ovale
Fiasco du vaccin français: «Nous assistons au dépérissement total de l’industrie française»
Cette photo de Bernie Sanders lors de l’investiture de Joe Biden fait le bonheur des réseaux sociaux
Tags:
programme balistique, missiles, missiles balistiques, nucléaire coréen, Corée du Nord, Corée du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook