Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Un député US veut borner «le bouton nucléaire» de Trump

    © REUTERS/ Jonathan Ernst
    International
    URL courte
    3141

    Un membre du Parti démocrate souhaite faire adopter une loi qui empêcherait le Président américain de lancer une première frappe nucléaire sans l'aval du Congrès.

    Le membre démocrate du Congrès des États-Unis Ted Lieu a appelé à soutenir sa proposition de loi interdisant au Président américain de lancer une frappe nucléaire sans avoir reçu l'autorisation du Congrès.

    «Effrayés par le tweet de Trump menaçant la Corée du Nord d'une guerre nucléaire? Soutenez [la proposition] HR 669/S 200 déposée par le sénateur Edward Markey et moi», a écrit le député sur son compte Twitter.

    Selon lui, le document en question est censé empêcher le Président de lancer une première frappe nucléaire sans que cette mesure soit approuvée par le Congrès.

    Auparavant, l'actuel locataire de la Maison-Blanche avait publié un message sur son Twitter affirmant qu'il possédait un «bouton nucléaire plus gros et plus puissant» que celui à disposition du leader nord-coréen Kim Jong-un.

    Ces déclarations sont intervenues après que le dirigeant du pays communiste ait souligné, lors de ses vœux du Nouvel An, qu'il «gardait toujours à portée de main un bouton nucléaire». M.Kim avait également assuré aux Nord-Coréens que Washington était incapable de lancer une guerre contre Pyongyang.

    Lire aussi:

    Des ex-officiers US veulent restreindre l'accès de Trump au «bouton nucléaire»
    «Un vieux sénile» Trump menace l'humanité, selon Pyongyang
    Twitter explique pourquoi il ne bloquera pas les profils de responsables politiques
    Tags:
    bouton nucléaire, crise coréenne, frappe nucléaire, Congrès des États-Unis, Donald Trump, Kim Jong-un, Ted Lieu, Corée du Nord, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik