International
URL courte
3232
S'abonner

Le mouvement chiite Ansar Allah (Houthis) a annoncé avoir tiré un missile balistique à courte portée sur une cible sur le territoire saoudien, communique la télévision pro-houthi Al-Massirah TV.

«Vendredi, les forces de missiles mobiles ont effectué un tir d'essai d'un missile balistique à courte portée sur une caserne de l'armée saoudienne dans la région de Najrane», a annoncé Al-Massirah TV.

D'autre part, une source militaire dans la ville d'Al-Khukha (province d'Al Hudaydah, ouest du Yémen) a confié à Sputnik que l'armée d'Abd Rabbo Mansour Hadi, soutenue par la coalition arabe, avait tiré un missile balistique sur les positions du mouvement Ansar Allah sans faire de victime parmi les Houthis.

Selon la télévision d'Etat saoudienne Al-Ekhbariya, la défense anti-aérienne a intercepté le missile balistique au-dessus de Najrane. Aucun autre détail n'a été fournie.

Il s'agit du troisième missile balistique tiré par les Houthis contre l'Arabie saoudite depuis le 4 novembre.

Les deux premiers missiles tirés en novembre et en décembre ont été interceptés au-dessus de la capitale saoudienne, Ryad. L'un avait ciblé l'aéroport international et l'autre le palais Yamama, la résidence officielle du roi Salmane.

Depuis 2014, le Yémen est en proie à un conflit armé opposant d'une part les rebelles houthis et les militaires loyaux à l'ex-Président Ali Abdallah Saleh tué le 4 décembre dernier et d'autre part les forces gouvernementales et les milices populaires soutenant le Président en exercice, Abd Rabbo Mansour Hadi.

Les rebelles contrôlent le nord du pays et la capitale Sanaa où ils ont mis en place leurs propres organes de pouvoir. La coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite effectue depuis mars 2015 des raids sur les zones contrôlées par les rebelles houthis. Le conflit au Yémen a fait plus de 10.000 morts, dont environ la moitié de civils, selon l'Onu. Ces chiffres n'ont pas été actualisés depuis juillet 2016.

Lire aussi:

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 en France chute de plus de moitié en une journée
«Collabos!»: la présidente de l’UNEF huée à Paris lors de l’hommage à Samuel Paty - vidéo
Scènes surréalistes de collégiens condamnant le comportement du professeur décapité devant leur école de Conflans
Attentat de Conflans: les auteurs de 80 messages d'hommage à l'assaillant contrôlés dès lundi
Tags:
missiles balistiques, Houthis, Arabie Saoudite, Yémen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook