Ecoutez Radio Sputnik
    Ankara

    Ankara élaborera son système de défense antimissile avec un consortium franco-italien

    © Sputnik . Anton Denissov
    International
    URL courte
    1315

    Un mémorandum d’élaboration de complexes de défense antimissile a été signé entre la Turquie et le consortium franco-italien Еurosаm, a déclaré Président turc Recep Tayyip Erdogan.

    La Turquie et le consortium franco-italien Еurosаm ont signé un mémorandum de coopération dans l'élaboration de complexes de défense antimissile, a indiqué vendredi le chef de l'État turc Recep Tayyip Erdogan lors de sa visite en France.

    Le document a été signé en présence des Présidents turc et français à Paris.

    «Aujourd'hui, nous avons signé l'accord avec Eurosam. C'est un pas très important vers un accord de plus large ampleur entre la Turque, la France et l'Italie. Après cela, nous commencerons rapidement à travailler et à avancer vers une production commune», a annoncé M.Erdogan lors de la conférence de presse après sa rencontre avec Emmanuel Macron.

    Selon le communiqué d'Eurosam, les recherches prévues par le mémorandum s'étaleront sur 18 mois.

    «Elles ont pour but la préparation d'un contrat d'élaboration et de production du système futur correspondant aux demandes des forces aériennes turques», indique le communiqué.

    De plus, les recherches favoriseront la création d'une défense antimissile conjointe trilatérale qui serait prête à l'horizon 2025.

    Cela étant, selon le ministre turc de la Défense nationale Fikri Isik, Ankara entend toujours réaliser ses objectifs en cours dans le domaine de la défense antimissile par l'achat des systèmes russes de missiles sol-air S-400.

    «Le travail est en bonne voie, il n'y a aucun problème», a-t-il déclaré à ce sujet.

    Fin décembre 2017, les parties russe et turque ont signé l'accord de financement pour l'achat par la Turquie de systèmes S-400.

    Au mois de novembre, les ministres de la Défense turc, français et italien avaient signé une déclaration d'intention dans le domaine de la lutte antiaérienne lors de la rencontre des ministres de la Défense de l'Otan à Bruxelles.

    Lire aussi:

    Nouvel axe de défense aérienne: Paris-Rome-Ankara
    Vente de S-400 russes à Ankara: la Turquie a rempli ses obligations contractuelles
    «Parallèlement à l'achat des S-400, nous misons sur la création de systèmes antiaériens»
    Tags:
    président, visite, accord, bouclier antimissile, armements, S-400, ministère turc de la Défense nationale, Eurosam, OTAN, Fikri Isik, Emmanuel Macron, Recep Tayyip Erdogan, Bruxelles, Ankara, Italie, Turquie, Paris, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik