International
URL courte
190
S'abonner

Un raid aérien mené par les militaires afghans a fait au moins 20 morts parmi les combattants du groupe terroriste Daech dans le nord-est de l’Afghanistan, selon l’agence Khaama.

Selon l'agence afghane Khaama Press, au moins 20 djihadistes de Daech, dont deux chefs militaires, ont été tués dans un raid aérien des militaires afghans.

Le raid a visé un camp de Daech dans la province de Laghman, dans l'est du pays. L'information de l'agence précise que la frappe n'a pas fait de victime parmi la population locale.

Laghman est une province relativement calme dans l'est de l'Afghanistan, mais ces derniers temps, les djihadistes tentent de la placer sous leur influence.

La situation en Afghanistan s'est sensiblement détériorée ces derniers mois. Le mouvement radical Taliban s'était déjà emparé de territoires considérables dans des zones rurales du pays et avait lancé une offensive d'envergure contre des grandes villes. L'influence de Daech, elle aussi, a grandement augmenté dans le pays par rapport à l'année précédente.

Antérieurement, l'ancien ambassadeur russe en Afghanistan Zamir Kaboulov avait déclaré que Daech s'était significativement renforcé en Afghanistan, où les effectifs de ce groupe terroriste dépassaient les 10.000 combattants, de nouvelles recrues arrivant de Syrie et d'Irak.

Lire aussi:

«Tu vas en prendre plein la gueule»: un maire met en garde Macron qui prépare son tour de France
L’eau: l’arme secrète d’Erdogan contre la Syrie
Marine chinoise face à l’US Navy: «Les rapports de forces sont en train de s’inverser en nombre»
La natalité française s’écroule, Bayrou demande davantage d'immigrés: comme un air de déjà-vu?
Tags:
frappe aérienne, Taliban, Daech, Laghman, Afghanistan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook