Ecoutez Radio Sputnik
    Prison britannique

    «Gangsters russes» à Londres? L’ambassade russe commente un cliché de la BBC

    © AFP 2019 POOL/PAUL HACKETT
    International
    URL courte
    5190

    La série de la BBC sur les criminels russes au Royaume-Uni a provoqué les critiques de l’ambassade russe à Londres, celle-ci ayant mené un sondage parmi des Britanniques pour en finir avec le mythe de la mafia russe.

    L'ambassade russe à Londres a accusé la BBC de participer à la prolifération du stéréotype de la mafia russe.

    Les diplomates ont critiqué la série McMafia produite pas la BBC. Selon son propos, le Royaume-Uni serait le terrain d'activités de bandits russes. L'ambassade a décidé de déterminer le degré de l'influence de ce cliché sur les Britannique et a organisé un sondage sur cette question sur son compte Twitter.

    «McMafia de la BBC représente le Royaume-Uni comme la cour de récréation des gangsters russes. Mais savez-vous combien de criminels russes sont dans les prisons britanniques maintenant?», a-t-elle demandé.

    Des utilisateurs ont pu choisir entre quatre variantes: plus de 300, de 100 à 300, de 10 à 100, moins de 10. La majorité a choisi la dernière variante.

    «La réponse correcte est moins de 10. Le taux de criminalité parmi les Russes au Royaume-Uni est considérablement en dessous de la moyenne dans le pays. Nous sommes ravis que nos followers ne mordent pas aux clichés distribués par la BBC», ont conclu les diplomates russes à l'issue du sondage.

    La série McMafia de 2018 porte sur le fils d'un ancien chef de la mafia russe au Royaume-Uni qui essaye de rompre avec sa famille criminelle.

    Lire aussi:

    La mosquée al-Aqsa à Jérusalem a brûlé en même temps que Notre-Dame de Paris (vidéo)
    Le Guide suprême iranien fustige l'usage de l'armée contre les Gilets jaunes
    Un homme arrêté avec des jerricanes d’essence et un briquet dans la cathédrale de New-York
    Tags:
    sondage, série télévisée, cliché, criminels, mafia russe, BBC, ambassade de Russie au Royaume-Uni, Russie, Royaume-Uni, Londres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik