International
URL courte
12791
S'abonner

La participation de la Russie à la lutte contre le terrorisme en Syrie a permis d’y éviter le génocide des chrétiens et il s’agit désormais d’y rétablir les églises, les mosquées et les monuments antiques qui gisent en ruines, a déclaré le chef de l’Église orthodoxe russe Cyrille dans sa traditionnelle interview télévisée de Noël.

Déjà en 2013, lors des célébrations à Moscou du 1025e anniversaire du baptême de la Russie, les chefs des Églises orthodoxes locales avaient exhorté le Président russe Vladimir Poutine à protéger les chrétiens du Proche-Orient, a rappelé le Patriarche de Moscou et de Toutes les Russies Cyrille.

«Et je me réjouis du fait que cela se soit produit. Grâce à la participation de la Russie [à la lutte contre le terrorisme en Syrie, ndlr] le génocide des chrétiens a été évité», a indiqué le chef de l'Église orthodoxe russe dans une interview accordée à la chaîne «Rossiya 1» à la veille de la fête de Noël.

Et d'ajouter qu'il fallait désormais rétablir la paix, la justice et la sécurité en Syrie, ainsi que résoudre une multitude de problèmes économiques dans ce pays.

«Mais nous pensons tout particulièrement à la nécessité de rétablir les églises, les monastères et les monuments, y compris les monuments antiques musulmans. Notre Église participe à l'octroi d'aides humanitaires tous azimuts. Nous espérons pouvoir aider concrètement ceux qui souffrent toujours en Syrie», a poursuivi le Patriarche.

Selon ce dernier, il était déjà devenu évident en 2014 que les conflits sur le territoire de la Syrie étaient provoqués par des forces radicales qui, une fois au pouvoir, commenceraient par liquider la présence chrétienne dans ce pays.

«C'est justement la raison pour laquelle les chrétiens en Syrie soutenaient énergiquement Assad [le Président syrien, ndlr] et son gouvernement qui entretenaient un certain équilibre des forces et, ce qui est très important, par qui les gens se sentaient protégés», a expliqué le chef de l'Église orthodoxe russe.

Et de noter que, dans le même temps, dans l'Irak voisin, 85% des chrétiens avaient été tués ou chassés du territoire du pays.

Lire aussi:

Qui sont ces quatre hommes qui ont battu à mort un sexagénaire pour une remarque?
Raoult affirme avoir des preuves que le remdesivir favorise l’apparition de variants – vidéo
En Syrie, la Russie élimine 200 djihadistes: leur résurgence alimentée par les sanctions US?
Washington découvre un «nouveau théâtre de conflit» avec la Russie
Tags:
mosquée, monastère, monument, église, problèmes, génocide, chrétiens, sécurité, Rossiya 1, Église orthodoxe russe, Patriarche Cyrille, Bachar el-Assad, Vladimir Poutine, Moscou, Syrie, Irak, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook