International
URL courte
48631
S'abonner

Macron se rend en Chine avec un cheval de la Garde républicaine en guise de cadeau. Un «geste d'amitié» qui n’a pourtant pas été perçu avec enthousiasme par certains Français, qui se sont hâtés d’exprimer leur mécontentement sur Twitter.

Macron se rend en Chine avec un cheval de la Garde républicaine en guise de cadeau. Un «geste d'amitié» qui n'a pourtant pas été perçu avec enthousiasme par certains Français, qui se sont hâtés d'exprimer leur mécontentement sur Twitter.

Emmanuel Macron, qui entame lundi sa première visite d'État en Chine, va offrir au président chinois Xi Jinping un cheval de la Garde républicaine.

Baptisé Vésuve de Brekka, ce hongre bai brun de 8 ans provenant d'un petit élevage de la Manche a rejoint la Garde républicaine en 2012. Emmanuel Macron offrira aussi son harnachement et un sabre gravé de cette phrase: «M. Emmanuel Macron — Président de la République Française — Pékin — Janvier 2018».

Pourtant, ce geste généreux envers le Président chinois de la part de l'Élysée n'a pas été perçu avec enthousiasme par certains Français. Dans la plupart des cas, les internautes s'en prennent au Président de la République pour les dépenses qu'il n'hésite pas à faire:

Certains ont rappelé que ce geste répondait à la «diplomatie du panda» chinoise, par laquelle en 2012 Pékin a prêté à la France un couple de pandas, dont le bébé a été baptisé en novembre par l'épouse du président, Brigitte Macron.

Il y a ceux qui y ont vu un geste monarchique:

Néanmoins JLA, un autre internaute, a approuvé le cadeau de l'Élysée:

L'utilisateur Philippe Douet s'est cependant dit préoccupé par le sort du garde républicain qui sera ainsi privé de son cheval:

Il y a tout de même ceux qui ont réagi à la situation avec humour:

Les chevaux de la Garde républicaine restent en service une quinzaine d'années. Ils sont achetés à l'âge de trois ans chez des éleveurs privés. Ils doivent répondre à des critères de taille (minimum 165 cm au garrot à trois ans) et présenter une robe franche (alezan, bai ou gris).

Le cheval a voyagé jusqu'en Chine dans un avion spécial, accompagné d'un chef vétérinaire et d'un cavalier soigneur de la Garde républicaine, indique l'AFP. Ils sont arrivés le 4 janvier et prendront soin du cheval dans une ferme, en quarantaine. Ce dernier rejoindra l'écurie présidentielle de M. Xi.

En attendant, M. Macron remettra lundi soir à M. Xi, lors de leur première rencontre à Pékin, une photo du cheval qu'il lui aura dédicacée.

Lire aussi:

En continu: Erevan affirme qu'un de ses avions a été abattu par un F-16 turc, la Turquie dément
«Volonté de punir»: Macron multiplie les assassinats à l’étranger, assure une nouvelle enquête
Plus de 1.500 militaires français se déploient dans les Alpes pour faire face à «l’affrontement majeur»
Tags:
cadeau, chevaux, Elysée, Chine, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook