International
URL courte
Crise migratoire (789)
874
S'abonner

Le nombre de victimes du naufrage d’un canot de migrants survenu samedi au large de la Libye a atteint 64 personnes, a annoncé Flavio Di Giacomo, porte-parole de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). En amont, la garde côtière italienne avait fait état de 8 corps récupérés au cours d'une opération de sauvetage.

Une opération de sauvetage après le premier naufrage en 2018 dans les eaux de la Méditerranée a commencé quand un avion de patrouille de la mission navale de l'Union européenne Eunavfor a découvert un canot de migrants en détresse au large de la Libye.

«64 migrants ont trouvé la mort dans le naufrage de samedi. Selon les survivants… au moment du départ, 150 personnes se trouvaient à bord d'un canot pneumatique qui a pris l'eau par la suite. Il y a 86 rescapés», a twitté Flavio Di Giacomo.

L'Europe est en train de vivre la crise migratoire sans doute la plus grave depuis la Seconde Guerre mondiale. La crise actuelle résulte en premier lieu de toute une série de conflits armés et de problèmes économiques aigus dans les pays d'Afrique et du Proche-Orient.

La lutte contre les migrations clandestines et les passeurs de migrants africains à travers la Méditerranée figure parmi les priorités des autorités italiennes. C'est entre autres grâce à leurs efforts que le nombre de migrants arrivés en Italie en 2017 a diminué de 34% pour se chiffrer à 119.000.

Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

Blessé par balle en pleine rue, le rappeur Crim’s en pronostic vital engagé dans le Val-de-Marne
Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
Les plus vieux réacteurs nucléaires français prolongés au-delà de 40 ans
Tags:
survivant, rescapés, conflit, problèmes, passeurs de migrants, migrants, Seconde Guerre mondiale, Union européenne (UE), Organisation internationale pour les migrations (OIM), Flavio Di Giacomo, Europe, Afrique, Proche-Orient, Méditerranée, Italie, Libye
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook