Ecoutez Radio Sputnik
    l'Organisation mondiale du commerce

    La participation de la Russie à l’OMC ne lui «fait que du tort»

    © Sputnik . Ruben Sprich
    International
    URL courte
    5454

    La participation de la Russie à l’Organisation mondiale du commerce ne présente aucun avantage pour le pays, a indiqué Aslan Abachidzé, vice-président du Comité des droits économiques, sociaux et culturels de l'Onu, à RT.

    Le fait que la Russie demeure le membre de l'Organisation mondiale du commerce ne luiouvre aucune perspective, a déclaré à RT Aslan Abachidzé, vice-président du Comité des droits économiques, sociaux et culturels de l'ONU, chef de la commission du droit international de l'Association russe pour l'Onu.

    «C'est un paradoxe, mais, à mon avis, le grand espoir qui existait au moment de l'adhésion de la Russie à l'Organisation mondiale du commerce, ne s'est pas réalisé, et notre participation ne fait que du mal. On fait face à une véritable guerre commerciale. Il n'y a pas de concurrence honnête.»

    Selon l'expert, il est essentiel pour Moscou d'établir des relations commerciales sur la base d'accords bilatéraux signés avec d'autres pays.

    «Si l'Union européenne souhaite collaborer avec la Russie, elle doit conclure un accord important avec nous, y compris en matière de commerce. Pourquoi l'UE ne se dirige pas dans cette direction, mais s'adresse à l'Organisation mondiale du commerce?»

    D'après Aslan Abachidzé, ce mécanisme prouve tout simplement que l'UE continue à demeurer le favori des États-Unis et «fait du mal à la Russie pour les soutenir».

    Auparavant, l'Organisation mondiale du commerce avait transféré au tribunal arbitral la demande de l'UE contre la Russie de recouvrer une somme de 1,39 milliard d'euros par an du fait des restrictions d'importations de viande porcine.

    Lire aussi:

    Sanctions antirusses: Bruno Le Maire propose à Moscou une «manœuvre» éventuelle
    Protectionnisme américain: Juncker détaille son plan de riposte
    Poutine annonce son ordre du jour pour le G20
    Tags:
    commerce, OMC, ONU, Union européenne (UE), Moscou, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik