International
URL courte
3181
S'abonner

La situation dans la ville de Raqqa sera discutée par le Conseil de sécurité de l’Onu, à l’initiative de Moscou, a informé l’ambassadeur de Russie à l’Onu.

Moscou envisage de soulever la question de la situation humanitaire à Raqqa lors de consultations à huis clos du Conseil de sécurité de l’Onu prévues ce mardi, a déclaré le représentant permanant de la Russie auprès de l’Onu, Vassili Nebenzia.

«Nous voulons discuter de la situation humanitaire [à Raqqa, ndlr]», a-t-il déclaré aux journalistes en prévision d’une réunion du Conseil de sécurité dédiée au désarmement chimique en Syrie.

Auparavant, commentant la situation humanitaire à Raqqa, le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, avait déclaré que la ville était presque entièrement détruite et qu’elle était à deux doigts d’une épidémie. Il a en outre précisé que la ville était minée.

«Outre des mines installées au moment du départ des terroristes, il y a encore des objets non explosés», a-t-il indiqué en ajoutant que cela empêchait les gens de rentrer chez eux.

Lire aussi:

Trump: la Russie a envoyé un «très, très grand avion» d'équipements médicaux aux USA
Voici quelques options secrètes des voitures que leurs propriétaires ignorent souvent
Voici la température qui tue le coronavirus
Trump menacé d’une «épidémie surprise»: la curieuse prémonition de 2017
Tags:
crise humanitaire, Conseil de sécurité de l'Onu, ministère russe de la Défense, Vassili Nebenzia, Sergueï Choïgou, Raqqa, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook