International
URL courte
30334
S'abonner

Les États-Unis appellent les autorités iraniennes à libérer «immédiatement» tous les prisonniers politiques en Iran, y compris ceux qui ont été placés en détention au cours des récentes manifestations.

Dans le communiqué publié mercredi par la Maison-Blanche, l'administration des États-Unis s'est dite «profondément inquiétée par les interpellations de milliers de citoyens iraniens qui participaient aux manifestations pacifiques» ces dernières semaines et a déclaré qu'elle exigeait la libération dans les plus brefs délais de tous les prisonniers politiques.

«Les États-Unis appellent à libérer immédiatement tous les prisonniers politiques en Iran, y compris ceux qui ont été victimes des récentes répressions», indique le communiqué de la Maison-Blanche.

Les manifestations ont commencé le 28 décembre dans plusieurs villes iraniennes, dont certaines ont dégénéré et fait des victimes, y compris parmi les représentants des forces de l'ordre.

Le 3 janvier, le commandant du corps des Gardiens de la révolution islamique Mohammad Ali Jafari a déclaré que les troubles dans le pays s'étaient soldés par un échec pour les manifestants.

Commentant la situation, le Président iranien Hassan Rohani a assuré que manifester était un droit constitutionnel du peuple, mais a mis en garde contre les violences. Il a en outre indiqué que les manifestations étaient aussi bien fomentées de l'extérieur que motivées par des problèmes internes.

Lire aussi:

L’Armée de l’air d’un pays maghrébin classée première puissance en Afrique par Military Watch Magazine
Un astéroïde frôlera la Terre en septembre, passant cinq fois plus près que la Lune, avertit la NASA
Un homme désigné comme l'un des agresseurs du chauffeur de bus à Bayonne porte plainte
Tags:
manifestation, Maison blanche, Iran, Washington, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook