Ecoutez Radio Sputnik
    Alep, en Syrie

    La Garde républicaine de Syrie pilonnée par les terroristes près de Damas

    © Sputnik .
    International
    URL courte
    2322
    S'abonner

    Des unités de la Garde républicaine syrienne ont été la cible de tirs dans la zone de désescalade de la Ghouta orientale au cours des dernières 24 heures.

    Des djihadistes ont tiré jeudi aux mortiers contre la Garde républicaine syrienne au cours des dernières 24 heures dans la zone de désescalade de la Ghouta orientale, a annoncé ce jeudi le ministère russe de la Défense.

    «Le tir de riposte n'a pas été ouvert», a précisé lors d'une conférence de presse le général de brigade Youri Ievtouchenko, représentant du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

    Selon lui, les positions de la Garde républicaine ont également été la cible de tirs dans le secteur de Moukhayam Al Wafedin. Toutefois, Youri Ievtouchenko a constaté qu'en général la situation dans les zones de désescalade en Syrie restait stable.

    «Le Centre a enregistré au cours des dernières 24 heures des cas isolés de violation du régime de cessation des hostilités dans la province d'Idlib et dans les environs de Damas», a-t-il poursuivi.

    Il a ajouté que les militaires russes avaient assuré l'acheminement de 240 tonnes d'aide humanitaire des Nations unies dans le village de Tell-Ghab, dans le gouvernorat de Deraa.

    Les militaires russes ont également livré des vivres et des produits hygiéniques, d'un poids total dépassant 2,5 tonnes, aux habitants de Maalul, dans le gouvernorat de Rif Dimachq. En outre, 197 écoliers syriens ont reçu des cartables avec du matériel scolaire, ainsi que des vêtements. Les médecins militaires russes ont dispensé des soins à 106 Syriens dont 35 enfants au cours des dernières 24 heures, a précisé le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

    «Au cours de ces dernières 24 heures, 234 personnes sont rentrées chez elles, respectivement 201 dans la province de Deir ez-Zor, 20 dans la province d'Alep et 13 dans la province de Homs», a encore indiqué le Centre russe.

    Quatre zones de désescalade ont été mises en place en Syrie: à la Ghouta orientale, dans les gouvernorats d'Idlib et de Deraa, ainsi que près de la ville de Homs.

    La Russie a réalisé l'année dernier 1.296 actions humanitaires en Syrie. La population a reçu de la nourriture, des médicaments et des articles ménagers d'un poids total de plus de 2.000 tonnes. Plus de 67.000 Syriens ont reçu une aide médicale.

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    Le Kremlin dévoile qui a interrompu le tête-à-tête entre Poutine et Zelensky à Paris
    Envoyé par erreur par la poste, un chat passe plus d’une semaine dans un colis
    Végane depuis cinq ans, elle mange de la viande et s’étonne des résultats
    Tags:
    tirs, soins, aide humanitaire, zone de désescalade, ministère russe de la Défense, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Damas, Ghouta orientale, Idlib, Homs, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik