Ecoutez Radio Sputnik
    Un immeuble au Donbass après un bombardement ukrainien

    Des militaires ukrainiens tirent contre des maisons de civils dans le Donbass

    © Sputnik . Irina Gerashchenko
    International
    URL courte
    9233

    Des tireurs d'élite ukrainiens ont ouvert le feu contre des maisons de campagne sur la ligne de désengagement sans heureusement faire de victimes, a indiqué Mikhaïl Filipponenko, chef par intérim de la direction de police de la République populaire de Lougansk (RPL, autoproclamée).

    L'armée a ouvert le feu contre les maisons de campagne situées le long de la ligne de désengagement en Ukraine, a déclaré aux journalistes le chef par intérim de la direction de police de la République autoproclamée de Lougansk (RPL), Mikhaïl Filipponenko.

    «Selon les informations que nous ont fournies des habitants de l'association de jardinage [prise pour cible, ndlr], des hommes de l'armée ukrainienne ont ouvert, aujourd'hui à 4h30 [3h30 à Paris, ndlr], un tir ajusté aux fusils à lunette. L'une des balles a atteint une fenêtre d'une des maisons», a-t-il indiqué.

    Mikhaïl Filipponenko a estimé que les militaires visaient l'habitant d'une maison. Deux autres balles ont atteint le mur et le toit de la maison voisine. Ce n'est que par «un heureux hasard» que les tirs n'ont pas fait de victimes, a-t-il ajouté.

    «L'association de jardinage étant située à quelque 500 mètres de la ligne de désengagement, il est évident que les militaires menaient un tir ajusté contre les maisons de civils de notre République», a-t-il affirmé.

    Un régime de cessez-le-feu, la trêve de Noël, est entré en vigueur le 23 décembre dernier, mais Kiev et les deux Républiques autoproclamées du Donbass s'accusent régulièrement de le violer.

    Les autorités ukrainiennes ont engagé en 2014 une opération militaire contre les républiques de Lougansk et de Donetsk, qui ont proclamé de manière unilatérale leur indépendance après le coup d'État en Ukraine en février de la même année. Selon l'Onu, le conflit a déjà plus de 10.000 victimes.

    Lire aussi:

    Police de la RPL: des instructeurs de l'Otan dans le Donbass
    Donbass: les pilonnages se poursuivent en dépit de la trêve
    Une unité de reconnaissance de l'Otan dans le Donbass, selon la police locale
    Tags:
    armée, tirs, République populaire autoproclamée de Lougansk (RPL), ONU, Mikhaïl Filipponenko, Lougansk, Donbass, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik