Ecoutez Radio Sputnik
    Recep Tayyip Erdogan

    Ankara prévoit une opération contre les forces kurdes du YPG d'ici à une semaine

    © REUTERS/ Umit Bektas
    International
    URL courte
    43214

    La Turquie pourrait lancer une opération dans les districts de Manbij et d'Afrine, en Syrie, contrôlés par les forces kurdes du YPG, a déclaré le Président turc Recep Tayyip Erdogan.

    L'armée turque pourrait entamer dans le courant de la semaine prochaine une opération dans le district de Manbij et celui d'Afrine, dans le nord-ouest de la Syrie, contrôlés par les forces kurdes du YPG, a affirmé le chef de l'État turc Recep Tayyip Erdogan.

    «Si à Manbij les promesses qui nous ont été données [par les Américains sur le retrait des YPG, ndlr] ne sont pas tenues, nous allons agir. Ils vont voir ce que nous ferons dans une semaine», a indiqué le Président, en faisant samedi un discours dans la province d'Elazıg, retransmis par la chaîne turque NTV.

    Selon lui, les États-Unis ont livré aux forces du YPG en Syrie 4.900 camions et quelque 2.000 avions chargés d'armements.

    «Ce n'est pas le comportement d'un allié. Vous fournirez des armes aux YPG et parlerez de partenariat stratégique avec nous? Personne n'avalera cette couleuvre. Les États-Unis se bercent d'illusions, estimant que la collaboration avec les terroristes ne nuira pas à leurs intérêts nationaux. Celui qui a pris un serpent dans son lit en assumera les conséquences», a souligné Recep Tayyip Erdogan.

    Ankara a plus d'une fois condamné Washington pour son soutien militaire des forces du YPG que la Turquie considère comme une organisation terroriste liée au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) interdit dans le pays.

    Entretemps, toujours selon la chaîne NTV, les forces armées turques ont ouvert le feu contre un secteur du district d'Afrine contrôlé par les YPG après que des tirs ont été dirigés depuis ce territoire contre la frontière turque.

    Une dizaine de tirs d'artillerie ont été effectués contre le territoire syrien, a précisé la chaîne.

    Lire aussi:

    Erdogan: la Turquie a «de facto lancé une opération» sur le terrain à Afrine, en Syrie
    L'armée turque pilonne les Kurdes syriens à Afrin
    Pourquoi la Turquie dépêche-t-elle ses chars à la frontière avec la Syrie?
    Tags:
    tirs, livraisons d'armes, NTV (chaîne TV turque), Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Forces d'autodéfense kurdes (YPG-YPJ), Recep Tayyip Erdogan, Washington, Ankara, Syrie, États-Unis, Elazig, Afrin (Syrie), Manbij, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik