Ecoutez Radio Sputnik
    H&M

    Des magasins H&M dégradés par des manifestants en Afrique du Sud

    © AP Photo/ AP Photo/Mark Lennihan, File
    International
    URL courte
    3107

    Les manifestations suscitées par une publicité maladroite de H&M ont dégénéré en Afrique du Sud, les protestataires ayant dégradé des magasins de la marque dans deux villes du pays.

    Deux magasins H&M ont subi la colère des protestataires après que le groupe a lancé une campagne de promotion utilisant la photo d'un enfant noir vêtu d'un sweat-shirt portant l'inscription «Coolest monkey in the jungle» («Le singe le plus cool de la jungle»).

    Selon la chaîne de télévision eNCA, les manifestants ont fait irruption dans deux magasins de la marque, à Sandton et à Pretoria, avant de les vandaliser. Les protestations ont été organisées par les Combattants économiques de la liberté (EFF, gauche radicale).

    Auparavant, la police sud-africaine a dû intervenir à Johannesburg pour disperser des manifestants qui dénonçaient une publicité jugée «raciste», quoique déjà retirée.

    Le chef de file des EFF, Floyd Shivambu, a justifié les actions de protestation de ses troupes. «Cette ineptie de magasin de vêtements @hm doit accepter les conséquences de son racisme», a-t-il lancé sur Twitter.

    Lire aussi:

    Publicité et racisme, une relation qui dure
    Pub controversée d’H&M: racisme ou exemple de mentalité d'indignation nocive?
    Les points de vue «colonialistes et racistes» de Macron font rugir les internautes
    Tags:
    publicité, racisme, protestations, H&M, Afrique du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik