Ecoutez Radio Sputnik
    Maire de Londres Sadiq Khan

    Des partisans de Donald Trump le vengent lors d’un discours du maire de Londres (vidéo)

    © REUTERS / Neil Hall
    International
    URL courte
    10225

    Des partisans de Donald Trump ont interrompu un discours du maire de Londres, Sadiq Khan, pour protester contre sa réaction à l’annulation de la visite de Président américain dans la capitale britannique.

    Une intervention du maire de Londres, Sadiq Khan, a été perturbée par des partisans de Donald Trump, annonce la chaîne de télévision Sky News.

    M.Khan s'apprêtait à prononcer un discours dans un des centres analytiques de la capitale quand des membres de l'organisation White Pendragons ont fait irruption dans la salle. Ils ont scandé des slogans de soutien au Président américain et au Brexit.

    «Mesdames et messieurs, nous sommes ici aujourd'hui pour effectuer une arrestation pacifique et non violente», a déclaré un des militants.

    Des agents de sécurité sont intervenus, mais les partisans de M.Trump ont refusé de sortir. Selon eux, ils avaient le droit de rester dans la salle parce qu'ils avaient acheté des billets pour écouter le maire. Finalement, ils ont quitté la salle et M.Khan a pu prononcer son discours.

    L'intrusion des partisans du chef de l'État américain a été motivée, selon eux, par la réaction du maire de la capitale britannique à la décision de M.Trump de ne pas assister à la cérémonie d'inauguration de la nouvelle ambassade américaine à Londres.

    «Beaucoup de Londoniens ont fait comprendre que Donald Trump n'était pas le bienvenu ici tant qu'il continuerait de mettre en œuvre un programme aussi controversé. Cela veut dire qu'il a finalement reçu ce message», a annoncé Sadiq Khan sur son compte Twitter.

    M.Trump avait décidé de ne pas se rendre à Londres pour signifier son désaccord avec la vente de l'ancien bâtiment de l'ambassade sous l'administration de Barak Obama.
    Par ailleurs, selon le maire, la Première ministre Theresa May a eu tort de transmettre à Donald Trump l'invitation de la reine britannique.

    Cette visite était planifiée depuis longtemps. Pourtant, près de deux millions de Britanniques indignés par la politique du Président américain en matière d'immigration ont signé la pétition contre sa venue au Royaume-Uni.

    Lire aussi:

    Trump vs Khan: le maire de Londres veut annuler la visite du Président US au Royaume-Uni
    Le maire de Londres estime qu'une visite d'État de Trump serait «une erreur»
    Indignation et solidarité: la lâcheté des attaques de Londres dénoncée
    Tags:
    partisans, président, maire, visite, ambassade, Brexit, Barack Obama, Theresa May, Sadiq Khan, Donald Trump, Londres, États-Unis, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik