International
URL courte
16723
S'abonner

«Ce n’est pas en exercice»? Une alerte sur l’arrivée imminente d’un missile balistique a été envoyée par erreur aux habitants des Hawaï les invitant à se cacher sans tarder.

Les habitants de l'État américain de Hawaï, dans le Pacifique, ont reçu samedi, vers 08h00 locales (19h00 heure de Paris), des messages sur leurs smartphones leur annonçant qu'un missile balistique allait frapper les îles. Le contenu de ce message a rapidement été démenti par les autorités et, notamment, par une membre du Congrès des États-Unis.

«Menace de missile balistique sur Hawaï. Mettez-vous immédiatement à l’abri. Ce n’est pas un exercice», était-il indiqué dans le message diffusé par le système Amber Alert, qui dépend du ministère américain de la Justice.

Tulsi Gabbard, représentante d'Hawaï à la Chambre des représentants du Congrès, a démenti l'information sur Twitter.

«C'est une fausse alerte. Aucun missile n'arrive sur Hawaï, des officiels me l'ont confirmé», a-t-elle déclaré.

Mme Gabbard a également publié une capture d’écran avec le message en question.

Les sauveteurs des îles Hawaï ont aussi qualifié le message d'erroné.

​Le commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord (NORAD) a également fait état d’un malentendu, assurant qu’il n'avait «détecté aucune menace de missile balistique sur Hawaï».

Cette alerte a été lancée un mois après que l’État des Hawaï a repris ses tests d'alerte nucléaire en raison des lancements de missiles par la Corée du Nord. Ces tests étaient suspendus depuis la fin de la guerre froide.

Lire aussi:

Le monde menacé d’une crise alimentaire, alerte l'Onu
La NASA prépare une frappe sur un astéroïde fonçant vers la Terre
Près de 8.000 nouveaux cas de Covid-19 et 499 décès en France en une journée
Tags:
missiles, NORAD, Tulsi Gabbard, océan Pacifique, États-Unis, Hawaï
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook