International
URL courte
3150
S'abonner

Le destroyer américain USS Carney a quitté la mer Noire selon le compte Twitter turc Yoruk Isik qui publie les données sur le déplacement des navires militaires via le Bosphore.

Le site a informé que les gardes-côtes turcs avaient escorté le destroyer Carney pendant son transit vers le Bosphore en direction de la Méditerranée

L'USS Carney est entré en mer Noire le 5 janvier et le 8 janvier a mouillé dans le port ukrainien d'Odessa. Le 12 janvier, il a participé à un exercice conjoint avec l'aviation navale de la marine ukrainienne visant à entraîner la coopération conformément des standards de l'Otan et à rehausser le niveau d'interopérabilité. Les militaires américains ont publié sur Facebook les photos d'un exercice de tir impliquant l'utilisation de munitions de combat.

Comme annoncé précédemment, l'USS Carney est le premier navire de la Marine américaine à entrer dans la mer Noire en 2018.

En juillet 2017, ce navire avait déjà visité l'Ukraine dans la cadre des manœuvres Sea Breeze 2017. Le Président Porochenko s'était alors rendu à son bord.

L'entrée dans la mer Noire du destroyer américain USS Carney équipé du système de défense antimissile Aegis n'est pas un acte amical par rapport à la Russie, selon le président du Mouvement pan-russe de soutien de la marine Mikhaïl Nenachev.

«C'est le début d'une nouvelle étape de pression agressive sur la Russie et d'ici le mois de mars nous verrons plusieurs autres démarches américaines inamicales par rapport à la Russie et au monde», a-t-il déclaré.

Aux termes de la Convention de Montreux de 1936, les navires militaires des pays non riverains de la mer Noire peuvent passer dans cette mer 21 jours consécutifs. Le document impose également des restrictions quant à la classe et au tonnage de ces bâtiments.

Lire aussi:

Vol «d’enfer» entre le Maroc et la Belgique: les passagers hurlent et prient en pleine tempête – vidéo
Un grand requin blanc surgit devant un bateau de pêcheurs, le capitaine «choqué» – vidéo
Erdogan réagit aux déclarations du Kremlin sur le «pire scénario» à Idlib
Tags:
exercices conjoints, Aegis, USS Carney, Russie, Bosphore, mer Noire, Odessa
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook