Ecoutez Radio Sputnik
    Un globe terrestre

    Des globes terrestres avec la Crimée russe mis en vente en France

    CC0 / Pixabay
    International
    URL courte
    6323

    Des globes terrestres sur lesquels la Crimée fait partie de la Russie ont été découverts dans une boutique française, selon la chaîne de télévision Rossia 24.

    Selon Rossia 24, la découverte de globes terrestres sur lesquels la Crimée fait partie de la Russie a été faite par la secrétaire de l'ambassade ukrainienne en France, Irena Karpa. Il s'est avéré que les globes ont été fabriqués sur la commande du groupe Eyrolles.

    Kiev réagit vivement à toute publication mettant en question l'appartenance de la Crimée à l'Ukraine. En novembre dernier, un article du New York Times dans lequel la Crimée était représentée sur la carte comme un «territoire contesté» avait suscité l'indignation du ministère ukrainien des Affaires étrangères.

    La Crimée et la ville de Sébastopol sont redevenues russes à l'issue d'un référendum tenu en mars 2014 dans le sillage de la crise politique en Ukraine consécutive au renversement du Président Viktor Ianoukovitch en février de la même année. À l'issue du scrutin, dont les résultats ne sont pas reconnus par Kiev et ses partenaires occidentaux, plus de 96% des votants se sont prononcés en faveur de la réunification avec la Russie.

    L'Ukraine estime toujours que la Crimée lui appartient, bien que la direction russe ait plus d'une fois indiqué que le référendum s'était tenu dans le plein respect du droit international et la Charte des Nations unies. Vladimir Poutine a déclaré que le dossier de la Crimée était «définitivement clos».

    Lire aussi:

    Référendum sur le statut de la Crimée: son peuple a décidé comme il a décidé
    Les sanctions européennes visant la Crimée prolongées d'un an
    Porochenko charge la Commission constitutionnelle de modifier le statut de la Crimée
    Tags:
    globe, Russie, Ukraine, France, Crimée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik