Ecoutez Radio Sputnik
    Un appareil à annoncer une alerte à Hawaï

    Fausse alerte au missile: les Hawaïens décrivent la terreur vécue

    © AP Photo / Caleb Jones
    International
    URL courte
    10111

    La panique s'est répandue dans l'État d'Hawaï samedi matin lorsque les habitants ont reçu une alerte accidentellement envoyée par la Défense civile annonçant une «menace de missile balistique», et qui n'a pas été démentie pendant près d’une heure.

    Une erreur récente dans la planification d'une éventuelle attaque nucléaire nord-coréenne à Hawaii a secoué les insulaires après qu'ils ont reçu une alerte d'urgence d'une frappe sur les téléphones portables.

    Certaines personnes ont abandonné les voitures sur l'autoroute, d'autres se sont rassemblées à l'intérieur de leurs maisons en attendant ce qui semblait être l'inévitable, une explosion qui causerait la mort et la destruction.

    «La leçon la plus importante apprise aujourd'hui, c'est à quel point les citoyens d'Amérique sont terriblement mal préparés à une frappe réelle. Aujourd'hui à Hawaï, les personnes n'avaient absolument pas de plan actionnable, nous montrant un manque négligent d'aide», a tweeté un utilisateur. 

    «35 minutes de pure terreur holistique à Hawaii. Tout ça en raison d'une violation grave de la sécurité causée par une attaque cyberpiratage. Question: l'alarme donne 15 minutes aux Hawaïens (et aux touristes) pour trouver un abri tout en sachant qu'il n'y a AUCUN abri nucléaire à Hawaï. WTF?», a écrit un autre internaute.

    «J'ai reçu cette notification. J'ai couru pour trouver un abri anti-bombe mais on m'a dit qu'il était verrouillé. Je suis resté dans le couloir d'un bâtiment en béton avec près de 50 épouses des militaires et leurs enfants, dont beaucoup étaient en larmes et tellement en hyperventilation, s'attendant à mourir. Il a fallu @Hawaii_EMA 38 min pour corriger leur erreur», raconte l'utilisatrice sous le pseudo @westbeach.

    Nombreux étaient ceux qui ont envoyé à leurs proches des messages d'adieux.

    «Voici le message vocal (remarquablement calme rétrospectivement) de ma mère à Hawaï qui m'a réveillé et les messages que mon frère a reçus. Lorsque le message a commencé, je me suis préparée à de mauvaises nouvelles au sujet d'un membre de ma famille, puis j'ai été choquée et j'ai commencé à googler frénétiquement en même temps que je la rappelais», a écrit @emspeak.

    D'autres semblaient toutefois accepter leur sort, comme ce père qui a laissé un message d'adieu à sa famille alors qu'il était sur un terrain de golf.

    Lire aussi:

    «Que fait ce bouton?»: la twittosphère trolle la fausse alerte à Hawaï
    Une alerte envoyée par erreur annonce l’arrivée d’un missile sur Hawaï
    Menace nord-coréenne: quand la sirène d'alerte reprend ses droits à Hawaï
    Tags:
    missiles, alerte, témoignage, États-Unis, Hawaï
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik