Ecoutez Radio Sputnik
    Une rencontre intercoréenne à Panmunjom

    Pyongyang fustige les nouvelles menées anti-coréennes des USA

    © AFP 2018 Dong-A Ilbo
    International
    URL courte
    10172

    Pyongyang accuse Washington de vouloir détériorer le climat sur la péninsule coréenne, bien qu’en paroles les États-Unis saluent le dialogue entre les deux Corées, selon l’agence KCNA.

    Selon un communiqué de l'agence officielle nord-coréenne KCNA, Pyongyang est préoccupé par la mobilisation des forces armées américaines autour de la péninsule coréenne. L'agence affirme notamment que les États-Unis nourrissent des projets d'envoyer dans la région les porte-avions USS Ronald Reagan et USS Carl Vinson, ainsi que d'y déployer des navires d'assaut amphibie de classe Wasp capables de débarquer une division des Marines.

    L'agence indique que le Carl Vinson pourrait être déployé au large de la péninsule coréenne à la fin du mois de janvier ou début février, juste avant l'ouverture des Jeux olympiques de Pyeongchang.

    Pyongyang a qualifié l'augmentation de l'activité militaire des États-Unis d'«agitation» autour de l'amélioration des relations entre le Nord et le Sud, et les États-Unis de «loup errant qui guette le moment opportun près de la palissade d'une maison où on fête les noces».

    «Pour nos artilleurs des unités Hwasong qui ont dans le viseur non seulement l'île de Guam, mais aussi la partie continentale des États-Unis, c'est la meilleure cible. La nation coréenne doit prendre conscience de l'essence abjecte et agressive des États-Unis, et lutter résolument contre leurs tentatives d'accroître les forces armées et la menace de guerre contre le Nord», indique le communiqué de KCNA.

    L'agence souligne également que ces actions de Washington lancent un défi à l'opinion mondiale.

    Il convient de rappeler que des négociations de haut niveau se sont récemment tenues entre les deux Corées, pour la première fois depuis décembre 2015. Les parties ont convenu de rétablir la coopération dans différents domaines et ont évoqué la participation éventuelle de sportifs nord-coréens aux Jeux olympiques de Pyeongchang. Donald Trump a salué le dialogue entre Pyongyang et Séoul en exprimant l'espoir qu'il «aboutirait à quelque chose de plus important». 

    Lire aussi:

    Pyongyang annule une manifestation culturelle prévue avec Séoul à la veille des JO
    La Corée du Nord se dit prête à négocier avec les États-Unis
    Washington et Séoul renoncent à tenir des exercices militaires pendant les JO 2018
    Tags:
    mobilisation, USS Ronald Reagan, USS Carl Vinson (porte-avions), JO 2018 de Pyeongchang, États-Unis, Séoul, Pyongyang, Péninsule de Corée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik