International
URL courte
53416
S'abonner

Les combattants des Unités de protection du peuple stationnés dans le nord-ouest de la Syrie ont subi d'intenses tirs de la part des militaires turcs.

Les forces armées turques ont réalisé des tirs d'artillerie massifs sur les positions des Unités de protection du peuple (YPG, kurdes) dans la zone d'Afrin dans le nord-ouest de la Syrie, rapporte dimanche l'agence Anadolu.

Au moins 40 tirs ont été effectués par les unités déployées dans la province turque de Hatay, précise l'agence.

Auparavant, les médias turcs ont fait état de l'envoi d'un nouveau convoi de véhicules militaires, dont des chars, à la frontière avec la Syrie.

Samedi, Recep Tayyip Erdogan avait prévenu que l'armée turque pourrait bientôt entamer une opération militaire dans les régions de Manbij et d'Afrin contrôlées par les forces YPG qui bénéficient d'une assistance militaire importante de la part des États-Unis.

Ankara reproche à Washington son soutien aux YPG, considérées comme une organisation terroriste en Turquie en raison de ses liens avec le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

Lire aussi:

«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
Le directeur du FBI désigne le pays qui représente «la plus importante menace» pour les USA
D’anciens tweets de Darmanin refont surface, une pétition exige sa démission
Tags:
char, frontière, tirs, artillerie, Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Unités de protection populaire kurdes (YPG), Turquie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook