Ecoutez Radio Sputnik
    Chelsea Manning

    L’informatrice de WikiLeaks Chelsea Manning vise-t-elle une carrière politique?

    © AP Photo/ Steven Senne
    International
    URL courte
    372

    La lanceuse d'alerte de Wikileaks Chelsea Manning, qui avait avant son changement de sexe le prénom de Bradley, a déposé un dossier de candidature pour représenter l'État du Maryland au Sénat américain à Washington.

    Chelsea Manning, reconnue coupable d'avoir transmis des données secrètes à WikiLeaks, a déposé sa candidature au Sénat américain pour représenter l'État du Maryland.

    Le document de «Déclaration de candidature» disponible sur le site de la Commission fédérale électorale précise que Chelsea Elizabeth Manning, habitant à North Bethesda, Maryland (non loin de Washington DC), se positionne comme une démocrate.

    L'activiste n'a pour le moment pas commenté cette information.

    Son adversaire sera Ben Cardin, qui a passé deux mandats au Sénat et qui sera réélu en novembre de cette année. Actuellement c'est Cardin, 74 ans, qui est considéré comme le favori des élections.

    Entré en prison en tant qu'homme, et prénommé alors Bradley Manning, l'ex-taupe de WikiLeaks en est ressortie le mercredi 17 mai après avoir été opérée pour changer de sexe, sept ans après avoir révélé les bavures militaires américaines.

    Bradley Manning a été arrêté en mai 2010 en Irak où il était en service. Il a avoué avoir transmis à WikiLeaks une vidéo de frappes aériennes qui ont causé la mort de civils irakiens, des centaines de rapports sur des incidents lors des conflits en Afghanistan et en Irak, des dossiers de prisonniers du camp de Guantanamo, ainsi que près de 250.000 documents diplomatiques du département d'État des États-Unis. En août 2013, il a été condamné à 35 ans de prison.

    Au lendemain de sa condamnation, Manning déclare être transgenre et entame des démarches pour changer d'identité et prendre le prénom de Chelsea. En février 2015, l'armée autorise Manning à entamer son traitement hormonal, et le mois suivant, la Cour d'appel de l'US Army statue que Chelsea Manning doit être désignée via des pronoms féminins ou neutres.

    Lire aussi:

    Chelsea Manning révèle au monde son visage féminin
    L’ex-«taupe» de WikiLeaks Chelsea Manning vient d'être remise en liberté
    Le tribunal de l'information UK reconnaît WikiLeaks comme un média
    Tags:
    candidature, Chelsea Manning, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik