International
URL courte
7213
S'abonner

La Russie craint que les États-Unis aient accès à la gestion des systèmes de défense antimissile américains Aegis Ashore après leur déploiement au Japon. Selon le ministre russe des Affaires étrangères, Washington est habitué à agir de cette manière, ne fera pas d’exception dans cette situation.

La Russie met en doute que Tokyo gère de manière indépendante les éléments de défense antimissile américains qui devraient être déployés au Japon, a déclaré Sergueï Lavrov lors d'une conférence de presse.

«Les collègues japonais ont apporté les arguments que ce système Aegis Ashore, ou plutôt sa variante, comme ils le disent, qui sera déployé au Japon, est différent de celui que possède la Corée du Sud et de ce qu'il y a en Europe. Nous n'avons pas de données pareilles. Nous avons des informations sur le fait que le système qui sera déployé au Japon est basé sur des lance-missiles universels capables d'utiliser des armes de combat», a déclaré M.Lavrov, commentant l'intention du Japon de déployer des systèmes de missiles sol-air Aegis Ashor sur son territoire.

Et d'ajouter: «Nous ne connaissons aucun cas dans le monde où les États-Unis, après avoir déployé leurs armes, ont passé le contrôle de ces armes au pays sur le territoire duquel tout cela se passait. Je doute beaucoup qu'ils fassent une exception dans cette situation».

«Alors que nos collègues américains disent encore: "Ne vous inquiétez pas, ce n'est pas contre vous". Mais il y a beaucoup de preuves que ce n'est pas comme ça», a conclu M.Lavrov.

Le 19 décembre, le gouvernement japonais a approuvé l'installation de deux systèmes de défense antimissile américains Aegis Ashore basés à terre, pour défendre le pays contre les menaces croissantes de frappes nord-coréennes.

Début décembre, le ministre japonais des Armées Itsunori Onodera a évoqué le projet d'acquérir des missiles américains de longue portée (900 kilomètres) auprès de sociétés américaines.

Lire aussi:

Washington promet de punir ceux qui «violent» les «sanctions de l'Onu» contre l'Iran
Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Une rixe entre militaires et policiers se termine par deux blessés et trois gardes à vue
Tags:
lance-missiles, Aegis Ashore, Sergueï Lavrov, États-Unis, Tokyo, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook