International
URL courte
6590
S'abonner

Le cours de la guerre au Yémen changera dans un avenir proche, a averti le général yéménite Sharaf Luqman dans une interview accordée à Sputnik.

L'armée yéménite possède désormais de nouvelles possibilités pour répondre aux agressions de ses ennemis, ce qui permettra très prochainement de renverser l'équilibre des forces, a annoncé à Sputnik le général yéménite Sharaf Luqman.

«Dans les jours à venir nous ferons une belle surprise aux troupes de la coalition. Cela sera comparable à la frappe contre la base militaire saoudienne d'al-Dabaa, à l'avion Panavia Tornadok abattu ou au chasseur F-16 touché», a notamment souligné le général.

En outre, selon lui, «l'armée yéménite a pris le contrôle de nombreuses positions importantes pour ses adversaires, ce qui a fait évoluer la situation sur le champ de bataille».

«Il s'agit des dépôts de munitions pour les forces aériennes, des caméras de sécurité à vision nocturne, des missiles balistiques et des lanceurs de missiles. Voilà la réponse aux questions qu'on nous pose. Où trouvent-ils leurs armes alors qu'un blocus est imposé au Yémen? Qui les aide? L'Iran livre-il des missiles balistiques et donnent-ils des conseils?»

Comme l'a précisé le général, pour réagir aux succès de l'armée yéménite, la coalition s'est lancée dans une guerre informatique et médiatique et couvre les événements au Yémen sous un certain angle.

«Ils préparent des reportages consacrés à leurs victoires fictives. Si cela avait eu lieu en réalité, tous les médias internationaux le sauraient et le rapporteraient», a résumé M.Luqman.

Depuis 2014, le Yémen est en proie à un conflit armé opposant d'une part les rebelles houthis et les militaires loyaux à l'ex-Président Ali Abdallah Saleh, tué le 4 décembre dernier, et d'autre part les forces gouvernementales et les milices populaires soutenant le Président en exercice Abd Rabbo Mansour Hadi.

Lire aussi:

Elle met des œufs au micro-ondes, ce qui l'envoie pour trois semaines à l'hôpital
La visite d’Emmanuel Macron en Seine-Saint-Denis provoque des attroupements en plein confinement – vidéo
Pandémie, en continu: pire bilan quotidien au Royaume-Uni
Tags:
munitions, blocus, conflit, guerre, Ali Abdallah Saleh, Yémen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook