International
URL courte
20263
S'abonner

Le nombre d’ogives nucléaires dont dispose la Corée du Nord pourrait s’élever à 20 unités, tandis que Pyongyang aurait en outre assez de matériaux supplémentaires pour en assembler encore une soixantaine, estiment deux chercheurs américains dans la revue Bulletin of Atomic Scientists.

Deux analystes américains, Hans Christensen et Robert Norris, affirment que Pyongyang disposeraient d'une vingtaine d'ogives nucléaires opérationnelles.

«Compte tenu des informations dont on dispose, nous évaluons avec circonspection le nombre d'ogives nucléaires pour lesquelles la Corée du Nord a pu produire assez de matériaux radioactifs à entre 30 et 60 pièces. Elle a pu en assembler entre 10 et 20. Il est possible que la Corée du Nord soit dotée d'ogives nucléaires pour missiles à courte portée telle que les Rodong», ont-ils affirmé dans la revue Bulletin of Atomic Scientists.

Au demeurant, les scientifiques ont souligné qu'il n'existait pour le moment aucune preuve que la Corée du Nord pourrait «présenter une ogive nucléaire opérationnelle dans le rayon d'un missile nucléaire intercontinental».

Les représentants de 20 pays réunis mardi à Vancouver se sont entendus pour respecter strictement le régime des sanctions imposé à la Corée du Nord par l'Onu.

Auparavant, les Nations Unies avaient de nouveau renforcé les sanctions à l'encontre de Pyongyang, qui poursuit ses essais nucléaires et balistiques.

Afin de résoudre le problème nucléaire nord-coréen, la Russie et la Chine avancent l'idée d'un «double moratoire» qui prévoit une suspension simultanée des essais nucléaires de Pyongyang et des manœuvres militaires américano-sud-coréennes, afin de relancer les négociations.

Lire aussi:

Linda Kebbab, policière insultée: «je ne suis pas une indigène, je suis Française!»
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Restrictions chinoises sur le trafic aérien: les Américains attaquent, les Européens acquiescent
Les «loups soldats» de la Chine révolutionnent la diplomatie chinoise
Tags:
ogives nucléaires, Corée du Nord, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook