International
URL courte
1638
S'abonner

Interrogé sur une possible réaction américaine en cas de nouveau test de missile nord-coréen, le chef de la Maison-Blanche a donné une réponse métaphorique…

Le chef de la Maison-Blanche a comparé la situation qui règne sur la péninsule coréenne à une partie de poker, refusant de lever le voile sur les projets américains à l'encontre de Pyongyang.

«Nous jouons une partie de poker très très compliquée et on ne veut pas révéler notre main», a-t-il déclaré dans une interview à Reuters, répondant à la question de savoir si les États-Unis envisageaient la possibilité d'une frappe préventive contre la Corée du Nord.

Refusant de dire s'il avait déjà communiqué, d'une façon ou d'une autre, avec le dirigeant nord-coréen, M.Trump a exprimé ses réserves sur l'efficacité d'une éventuelle rencontre.

«Je serais prêt à m'assoir (à la table des discussions) mais je ne suis pas sûr que cela résoudrait le problème», a-t-il affirmé. «Je ne suis pas convaincu que des discussions aboutissent à quoi que ce soit de significatif», a-t-il dit, réaffirmant sa conviction que ses prédécesseur avaient manqué de fermeté.

Le Président américain a par ailleurs estimé que la Corée du Nord se rapprochait de son objectif d'être en mesure de tirer un missile vers les États-Unis. «Ils n'y sont pas encore, mais ils sont proches. Et ils se rapprochent chaque jour», a-t-il conclu.

Lire aussi:

Des photos d’employés des pompes funèbres pendant l’enterrement de Maradona scandalisent l’Argentine
Comment les policiers ont justifié les coups portés sur le producteur de musique à Paris
Un scientifique nucléaire iranien de haut rang assassiné près de Téhéran - images
Producteur passé à tabac: une nouvelle vidéo, filmée par un voisin, accable encore plus la police
Tags:
Donald Trump, États-Unis, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook