Ecoutez Radio Sputnik
    Atlas V (archives)

    Une fusée Atlas V transportant un satellite militaire lancée en Floride

    © NASA. Bill Ingalls
    International
    URL courte
    0 09

    Les États-Unis élargissent leur «complexe de systèmes» SBIRS, qui comprend des satellites sur orbite géosynchrone, en y ajoutant un nouveau satellite mis en orbite samedi par une fusée Atlas V.

    Une fusée américaine Atlas V a été lancée samedi depuis Cap Canaveral, en Floride, selon ULA (United Launch Alliance), propriétaire du lanceur.

    La fusée doit mettre en orbite un satellite militaire du système SBIRS (Space Based InfraRed System) GEO 4, conçu par Lockheed Martin.

    En octobre dernier, les États-Unis avaient lancé une fusée Atlas V transportant un satellite de reconnaissance.

    Le Space-Based Infrared System (littéralement «Système infrarouge basé dans l'espace») est un système intégré destiné à atteindre les objectifs fixé par les États-Unis en matière de détection spatiale dans le domaine des fréquences infrarouges. Le système est principalement conçu pour servir à la défense antimissile.

     

    Lire aussi:

    «Je ne veux pas tuer 10 millions de personnes»: Trump dit qu'il pourrait gagner la guerre en Afghanistan en une semaine
    Un avion militaire libyen armé de missiles air-sol viole l’espace aérien tunisien et atterrit en urgence – images
    Deux CRS retrouvés morts en France en quelques heures
    Tags:
    lancement, espace, satellite, Atlas V, Floride, cap Canaveral, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik