Ecoutez Radio Sputnik
    Logo de la National Security Agency (NSA)

    À court de mémoire de stockage, la NSA supprime ses données de reconnaissance

    © AFP 2019 PAUL J. RICHARDS
    International
    URL courte
    593
    S'abonner

    Malgré l'obligation de les stocker, l’agence de renseignement américaine National Security Agency (NSA) a supprimé les données de reconnaissance obtenues sur Internet lors de la période allant de 2001 à 2007… à des fins de stockage d’information, selon Politico.

    La NSA a supprimé ses données relatives aux opérations de reconnaissance sur Internet, en dépit de l'obligation de les conserver, annonce Politico.

    Selon le journal, la NSA a informé le juge Jeffrey White que l'agence n'avait pas réussi à conserver le contenu des messages Internet interceptés sur l'ordre de l'ancien Président américain George W. Bush entre 2001 et 2007. De plus, l'agence n'avait non plus de copies de sauvegarde de la correspondance car elles ont été effacées en 2009, 2011 et 2016.

    Un porte-parole de la NSA a déclaré que les données avaient été effacées afin de disposer de plus de mémoire pour le stockage de nouvelles informations. «Les données n'ont pas été effacées intentionnellement», a-t-il déclaré.

    L'existence de programmes de surveillance américains d'envergure a été révélée au grand public en 2013 par l'ex-agent de la CIA et de la NSA Edward Snowden. Selon lui, les services de renseignement américains tentent d'intercepter et d'analyser presque toutes les formes d'appels et de messages électroniques à travers le monde.

    Donald Trump a annoncé vendredi avoir promulgué une loi renouvelant le programme de surveillance d'internet par la NSA (l'Agence de sécurité nationale).

    Tags:
    reconnaissance, Agence nationale de sécurité américaine (NSA), Donald Trump, Edward Snowden, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik