Ecoutez Radio Sputnik
    USS Hopper

    Un destroyer US ravive les tensions en mer de Chine du Sud

    CC BY 2.0 / US Missile Defense Agency / Aegis_2009_July_a
    International
    URL courte
    16237

    Le passage d'un destroyer américain à proximité d'un récif revendiqué par la Chine a provoqué une réaction amère de Pékin, qui a dénoncé une violation de sa souveraineté.

    La Chine a accusé les États-Unis d'avoir violé la souveraineté du pays suite au passage du destroyer lance-missiles USS Hopper dans la zone de l'île Huangyan, en mer de Chine du Sud.

    «Le 17 janvier, un destroyer américain est entré dans les eaux chinoises à 12 miles nautiques de l'île Huangyan sans avoir reçu l'autorisation du gouvernement chinois», a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Lu Kang.

    Selon l'officiel, la Marine chinoise a envoyé un avertissement au navire américain, lui demandant de quitter la zone en question.

    Pour Pékin, le passage du destroyer US a «violé de la souveraineté de la Chine» et «mis en danger les navires chinois» naviguant dans la région, ainsi que leur personnel.

    L'île Huangyan, ou le récif de Scarborough, est un récif en forme d'atoll de la mer de Chine méridionale revendiqué par la République populaire de Chine, les Philippines et Taïwan. Depuis 2012, la Chine en interdit l'accès, qui était libre auparavant.

    Lire aussi:

    La Chine accuse les USA d’avoir violé sa souveraineté
    La Chine avertit le destroyer USS Stethem qui entre dans ses eaux territoriales
    Un navire chinois «chasse» un destroyer US des îles disputées des Spratleys
    Tags:
    revendications, destroyer, litiges territoriaux, USS Hopper, Lu Kang, Mer de Chine méridionale, Chine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik