Ecoutez Radio Sputnik
    Des obusiers de l'armée turque tirent depuis un poste militaire à la frontière turco-syrienne dans la province de Hatay, en Turquie. Le 20 janvier 2018

    État-major turc: 108 cibles touchées à Afrine, en Syrie

    © REUTERS/ Osman Orsal
    International
    URL courte
    Opération turque «Rameau d’olivier» contre les Kurdes à Afrine (76)
    10297

    Dans le cadre de l'opération Rameau d'olivier, l’état-major général de Turquie a déclaré que les forces armées du pays avaient touché 108 cibles à Afrine, en Syrie, sur les 113 prévues.

    Les forces armées de Turquie ont lancé ce samedi l'opération Rameau d'olivier à Afrine, en Syrie.

    «À 18h30 [16h30, heure de Paris], 108 cibles du PYD/PKK sur les 113 sélectionnées ont été atteintes. Tous les blessés transférés à l'hôpital et tous les tués» sont membres du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et du Parti de l'union démocratique (PYD), a affirmé l'état-major général dans une déclaration citée par l'agence Andolu.

    Les forces armées turques réalisent leurs frappes sur terre et depuis les airs, a déclaré samedi le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, quelques heures après le lancement de l'opération.

    Ankara a entamé l'opération Rameau d'olivier sur la base du droit international et du droit à l'autodéfense, en conformité avec la Charte des Nations unies, a-t-il souligné, ajoutant qu'elle ne visait pas les civils syriens innocents, mais exclusivement les groupes des YPG (Unités de protection du peuple) et du PYD (Parti de l'union démocratique) que la Turquie considère comme terroristes.

    Mevlut Cavusoglu a mis en relief l'importance de préserver l'intégrité territoriale de la Syrie.

    Moscou suit de près les développements à Afrine, où la Turquie a lancé une opération militaire, et se déclare préoccupé par ces informations, a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères.

    Des chasseurs des forces aériennes de la Turquie ont entamé samedi le bombardement des positions des combattants kurdes des YPG et du PYD dans le secteur d'Afrine, en Syrie, a annoncé le quotidien turc Sabah.

    L'état-major turc a précisé que l'opération avait débuté à 17h00 (15h00, heure de Paris).

    Le Président Recep Tayyip Erdogan a annoncé plus tôt dans la journée que l'armée turque avait «de facto lancé une opération» sur Afrine. Les YPG et le PYD sont considérés par la Turquie comme une branche syrienne du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), interdit dans le pays anatolien.

    Dossier:
    Opération turque «Rameau d’olivier» contre les Kurdes à Afrine (76)
    Tags:
    opération militaire, Charte des Nations unies, Parti de l'Union démocratique (PYD) kurde syrien, Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Mevlut Cavusoglu, Recep Tayyip Erdogan, Afrine (Syrie), Turquie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik