International
URL courte
506
S'abonner

Le litige entre Athènes et Skopje sur le nouveau nom à donner à la Macédoine devrait être réglé dans le courant de 2018, la nouvelle appellation devant être approuvée lors d’un référendum national.

La décision finale dans le cadre du litige qui oppose la Grèce à la Macédoine sur le nouveau nom à donner à l'ancienne république yougoslave sera prise lors d'un référendum national, a déclaré le Premier ministre macédonien Zoran Zaev.

Le litige entre la Macédoine et la Grèce se poursuit depuis la désintégration de la Yougoslavie en 1991. La Grèce veut que le pays change de nom, pour qu'il ne soit pas confondu avec celui de la région grecque voisine. En l'absence de décision, elle bloque l'adhésion de la Macédoine à l'UE et à l'Otan, voulues par Skopje.

Une entente entre les deux pays devrait finalement survenir cette année et être confirmée lors du référendum.

Plusieurs appellations sont examinées, dont «Nouvelle Macédoine» ou «Macédoine du Nord». Cependant, ces noms sont aussi contestés par la Grèce en raison de sa région de Macédoine qu'elle considère comme le berceau du royaume macédonien d'Alexandre le Grand. Les Grecs parlent souvent de «Skopje», pour évoquer le pays.

 

Lire aussi:

Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Une pétition demande un placement du Liban sous mandat français pendant dix ans
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
«Tu finiras comme ton collègue de Bayonne»: nouvelle agression d’un chauffeur de bus au Pays basque
Tags:
nom, référendum, Zoran Zaev, Grèce, Macédoine du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook