International
URL courte
3115
S'abonner

Au deuxième jour d'une vaste offensive contre les milices kurdes, des soldats turcs sont entrés dimanche dans la zone d'Afrine, a annoncé le Premier ministre Binali Yildirim.

Le Premier ministre turc Binali Yildirim a confirmé dimanche le lancement d'une opération terrestre contre les formatons kurdes dans le nord de la Syrie, rapporte le journal Milliyet.

«L'opération comprendra quatre étapes, et une zone de sécurité de 30 kilomètres sera mise en place», a promis le chef du gouvernement turc.

Selon lui, dimanche à 11h05 (08h05 GMT), des militaires turcs sont entrés dans la région d'Afrine contrôlée par les Unités de protection du peuple (YPG), organisation considérée comme terroriste en Turquie.

Pour sa part, le représentant du Kurdistan syrien à Moscou Rodi Osman contacté par Sputnik a démenti l'entrée de la Turquie dans la province d'Afrin affirmant que les soldats turcs et leurs alliés s'étaient heurtés à une farouche résistance et avaient dû reculer.

Samedi, l'état-major interarmées turc avait annoncé le lancement de l'opération Rameau d'olivier contre les groupes paramilitaires kurdes stationnés dans la zone d'Afrine, dans le nord de la Syrie.

Lire aussi:

Castex: «Il faut tout faire pour retarder le confinement»
«Sur les plans diplomatique et militaire, l’UE ne peut absolument pas être prise au sérieux»
Nicolas Maduro lance un ultimatum à l’Union européenne
Tags:
zone de sécurité, opération militaire, Kurdes, Unités de protection populaire kurdes (YPG), Rodi Osman, Binali Yildirim, Afrine (Syrie), Turquie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook