Ecoutez Radio Sputnik
    Hyon Song-wol

    La leader du groupe de pop nord-coréen en visite au Sud (images)

    © REUTERS / Yoon Dong-jin/Yonhap
    International
    URL courte
    5300

    Une délégation nord-coréenne est arrivée dimanche à Séoul afin d'inspecter les sites des Jeux Olympiques d'hiver ainsi que de préparer des spectacles prévus pour cet événement sportif qui se tiendra en février en Corée du Sud.

    Une délégation nord-coréenne de sept personnes est arrivée en Corée du Sud pour une visite de deux jours afin de préparer des spectacles d'artistes nord-coréens aux Jeux olympiques de 2018 à Pyeongchang et pour inspecter les sites olympiques, annonce l'agence Yonhap.

    Le groupe de sept responsables a été conduit par Hyon Song-wol, leader de Morabong, un groupe de pop entièrement féminin très populaire en Corée du Nord.

    Bien que la délégation nord-coréenne ait été rapidement encerclée de reporters à son arrivée, aucun membre n'a répondu aux questions des journalistes.

    C'est la première visite de responsables nord-coréens en Corée du Sud en quatre ans. La chaîne de télévision sud-coréenne YTN a rapporté que la délégation était arrivée, sous l'escorte de nombreux policiers avant d'embarquer en train pour Pyeongchang.

    L'ensemble Morabong a été créé en 2012 par le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un pour interpréter des musiques en tenue de style occidental.

    Début janvier, un réchauffement s'est esquissé dans les relations entre Séoul et Pyongyang. Plusieurs tours de négociations qui se sont tenus à Panmunjeom ont débouché sur un accord prévoyant l'envoi d'une équipe de fonctionnaires et d'artistes nord-coréens aux Jeux olympiques de Pyeongchang.

    Lire aussi:

    Exécutée, ressuscitée, transformée en star? L’étrange passé de l’ex-copine de Kim Jong-un
    Pyongyang suspend l’envoi d’une équipe pour préparer des spectacles pendant les JO
    Portrait de Kim et drapeaux brûlés: la bienvenue de Séoul à la délégation de Pyongyang
    Tags:
    visite, JO 2018 de Pyeongchang, Hyon Song-wol, Corée du Sud, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik